Culture

|

Le mystère de la Joconde nue dévoilé au château de Chantilly

© RMN-Grand Palais domaine de Chantilly -Michel Urtado
La Joconde nue de l’Atelier de Léonard de Vinci / © RMN-Grand Palais domaine de Chantilly -Michel Urtado

C'est une star mondiale qui se met à nu au musée Condé dans le château de Chantilly. La Joconde nue est un mystère à découvrir jusqu'au 6 octobre avec d'autres tableaux qui brisent le tabou de la nudité au féminin. Conservateur du patrimoine au musée Condé, Mathieu Deldicque nous dit pourquoi cette exposition est unique.

Quelle est l’histoire de la Joconde nue ?

Mathieu Deldicque : Ce grand dessin est un carton préparatoire qui reprend les dimensions et la position de la Joconde du Louvre. Il ne s’agit pas de la même femme. En revanche, on est sur un idéal de beauté qui correpond aux standards appréciés par Leonard de Vinci, un genre plutôt androgyne avec un bras masculin, une poitrine assez artificielle et un visage difficile à genrer que l’on retrouve dans de nombreuses toiles du maître. Ce dessin a été acheté en 1862 par Henri D’Orléans, le duc D’Aumale, qui légua ensuite toute sa collection au château de Chantilly. Il fut alors vendu mais sa qualité d’oeuvre de Leonard de Vinci lui fut retirée au XXe siècle. Finalement, suite à de récentes analyses scientifiques, nous avons pu confirmer que ce tableau était bien un chef-d’oeuvre authentique provenant de l’atelier du peintre italien.

Comment avez-vous élucidé ce mystère qui divise les experts depuis 150 ans ?

En dehors de la datation du papier, l’oeuvre se révèle être d’une grande qualité. C’est un travail de gaucher, à la technique semblable à celle employée par de Vinci. Par ailleurs, un index trop court a été rallongé, comme sur La Joconde. Ce n’est donc pas un élève qui a servilement copié une oeuvre. Il s’agit très vraisemblablement de l’oeuvre du peintre mais personne ne pourra jamais en être certain, le dessin est trop abîmé.

En quoi cette exposition est-elle unique ?

C’est la première fois que le sujet est traité. Les collections du domaine de Chantilly ne pouvant pas être prêtées à l’extérieur, sur ordre du duc d’Aumale lors de son lègue, c’est une occasion unique d’admirer ce dessin, et ainsi de célébrer le 500ème anniversaire de la mort du peintre. L’exposition montre combien cette oeuvre est un tournant vers un nouveau genre pictural. Elle a influencé de nombreux artistes français et italiens de la Renaissance afin d’abolir la nudité honteuse de la religion chrétienne. Nous avons rassemblé six autres représentations de Jocondes nues et une trentaine de tableaux autour de la beauté féminine dénudée et glorieuse.

Infos pratiques : « La Joconde nue, le mystère enfin dévoilé » au domaine de Chantilly, Chantilly (60). Jusqu’au 6 octobre dans la salle du jeu de paume du château. Ouvert tous les jours  de 10h à 18h. Tarifs : 17 € (plein tarif), 13,50 € (tarif réduit), gratuit pour les moins de 7 ans. Accès : Gare de Chantilly Gouvieux RER D. Plus d’infos sur domainedechantilly.com 

A lire : Futures of Love, l’expo qui laisse l’amour sexeprimer librement