Artdevivre

|

Quatre choses que vous ignoriez (sans doute) sur le parc de La Courneuve

Spectacle de la compagnie Carabosse au parc de La Courneuve / © Seine-Saint-Denis Le Magazine
Spectacle de la compagnie Carabosse au parc de La Courneuve / © Seine-Saint-Denis Le Magazine

Alors que le parc de La Courneuve, aussi appelé Georges-Valbon, enchaîne deux week-ends de gala avec la Fête de l'Huma (du 14 au 16 septembre) et son grand spectacle nocturne (le 22 septembre), on vous en dit plus sur ce géant vert que l'on connaît de nom sans vraiment le connaître.

1. Il est plus grand que Central Park 

Les chiffres sont incontestables. Là où Central Park doit se contenter de 340 ha, le parc de La Courneuve affiche pour sa part 410 ha. Sa taille n’est toutefois pas son seul atout. Il sait jouer aussi de ses charmes avec ses grandes pelouses parfaitement entretenues, ses espaces arborés, sa faune sauvage et sa salle de sport à ciel ouvert sur les bords du lac principal. 

A lire : Les cinq plus grands parcs du Grand Paris où profiter du soleil

Parc de La Courneuve / © Seine-Saint-Denis
Parc de La Courneuve / © Seine-Saint-Denis

2. Il abrite une bergerie

Depuis 2017, le collectif des Bergers Urbains a installé sa bergerie dans le parc et y fait brouter son troupeau d’une trentaine de brebis. Celles-ci se dégourdissent les jambes deux fois par jour, de 10h à 12h et de 14h à 16h, et sont toujours à la recherche de bergers bénévoles pour veiller sur elles. Si vous vous en sentez l’âme, vous pouvez vous faire connaître à cette adresse bergersurbains@gmail.com.

A lire : Les Bergers Urbains inventent la transhumance en ville

Les bergers urbains de Clinamen au parc de La Courneuve / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Les bergers urbains de Clinamen au parc de La Courneuve / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

3. Il a vu des skieurs s’envoyer en l’air

En 1980, le parc voit s’ériger un tremplin de saut à ski qui va accueillir des compétitions jusqu’au début des années 90. Dans une interview à Nordic Magazine en juin denier, Vincent Descombes-Sevoie, recordman français de la discipline avec 230 mètres, racontait ses souvenirs sur ce tremplin sur lequel il a eu l’occasion de sauter en 1989 alors qu’il avait 6 ans. « Pour moi, c’était une vraie expédition. Je me souviens qu’avant de sauter, on voyait la Tour Eiffel », se remémore-t-il. Pas encore suffisant pour faire de Paris une ville candidate à l’organisation des Jeux olympiques d’hiver.

Ancien tremplin de saut à ski du parc de La Courneuve / DR

 

4. Il accueille l’un des plus beaux spectacles en plein air du Grand Paris

Depuis quelques années, le parc clôture la saison estivale par un spectacle nocturne onirique mené à chaque fois par une compagnie de théâtre de rue. En 2016 et 2017, c’est la compagnie Carabosse qui avait enflammé les lieux, au sens propre comme au sens figuré, avec ses installations incandescentes. Cette année, place à la compagnie Ilotopie qui promet un spectacle aquatique et pyrotechnique le 22 septembre. 

Infos pratiques : Spectacle nocturne au parc Georges-Valbon le 22 septembre à partir de 20h30. Entrée libre. Plus d’infos sur lemag.seinesaintdenis.fr

Spectacle de la compagnie Carabosse en 2017 au parc de La Courneuve / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Spectacle de la compagnie Carabosse en 2017 au parc de La Courneuve / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

Infos pratiques : Parc Georges-Valbon, 55 Avenue Waldeck Rochet, La Courneuve (92). La Fête de l’Huma, de vendredi 14 au dimanche 16 septembre avec entre autres NTM, Catherine Ringer, Femi Kuti, Chinese Man et Julien Clerc. Passe 3 jours 38€. Informations et réservations sur fete.humanite.fr. Plus d’infos sur le parc sur parcsinfo.seinesaintdenis.fr

 

A lire : A la recherche de la verdure perdue