Artdevivre

|

Où sortir le long du périph’

Le Freegan Pony sous le périphérique Porte de La Villette (19e) / © Free-rubens
Le Freegan Pony sous le périphérique Porte de La Villette (19e) / © Free-rubens

Le périphérique sera l'une des attractions de la prochaine Nuit blanche le 5 octobre, au cours de laquelle un vélodrome lumineux sera aménagé entre la Porte de Pantin et la Porte de La Villette. Alors qu'il est question de le transformer en boulevard urbain pour en limiter les nuisances, nous nous sommes intéressés à ses voisins.

Le Sacré Coeur de Gentilly, l’église du périph’ (Gentilly / Val-de-Marne)

S’il est moins exposé que son homologue parisien, le Sacré Coeur de Gentilly est loin d’être complètement dans l’ombre. Chaque jour, il est vu par plus d’un million d’automobilistes qui empruntent le périph’, ainsi que par ceux qui rentrent dans Paris par l’autoroute A6. Construit dans les années 1930, il est devenu un lieu phare pour la communauté portugaise qui vient de toute l’Île-de-France le dimanche pour assister à la messe. Désormais, vous ne passerez plus à côté sans savoir.  

Infos pratiques : Le Sacré Coeur de Gentilly, 111 avenue Paul Vaillant Couturier, Gentilly (94). Ouvert du lundi au vendredi de 14h à 17h30, le samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h et le dimanche de 9h à 13h. Accès : Gare de Gentilly RER B

L'église du Sacré Coeur à Gentilly / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
L’église du Sacré Coeur à Gentilly / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

Le Jardin 21, le potager péri-féérique (Paris / 19e)

Pas encore tout à fait Pantin mais plus vraiment Paris, le Jardin 21 entame sa deuxième saison. En bordure du canal et au pied du périph’, cette oasis de verdure de 1.500 m² 21 abrite une buvette, un resto en circuit-court géré par les Marmites Volantes et un potager pédagogique. Ouvert jusqu’au 6 octobre, le lieu déploie également une programmation bien remplie dans laquelle se mêlent concerts, ateliers DIY, vente de plantes, conférences, friperies…

Infos pratiques : Le Jardin 21, 12 rue Ella Fitzgerald, Paris (19e).  Ouvert jusqu’au 6 octobre du mercredi au samedi de 12h à 2h et le dimanche de 12h à 22h. Accès : Gare de Pantin RER E. Plus d’infos sur Facebook

Le Jardin 21 à Paris 19e / © Louis-Pierre Samain pour Enlarge your Paris
Le Jardin 21 à Paris 19e / © Louis-Pierre Samain pour Enlarge your Paris

Le Jardin suspendu, le rooftop qui vous fait grimper sur le dos d’un parking (Issy / Hauts-de-Seine)

C’est sur le toit d’un immense parking accolé au périphérique Porte de Versailles que s’est installé depuis l’an dernier l’un des plus beaux rooftops estivaux du Grand Paris. Avec ses 3.500 m², le Jardin suspendu peut accueillir jusqu’à 1.000 personnes. Pour y accéder, il vous faut d’abord grimper les strates de ce blockhaus à voitures. Une fois au septième ciel, le triptyque palettes, transats et DJ sets se charge de vous mettre à l’aise tandis que vous profitez de la vue panoramique avec bien sûr toutes les commodités nécessaires (bars, food corners…). Un conseil : en plus d’être patient, prévoyez une petite laine car la brise nocturne est une cliente fidèle.

Infos pratiques : Le Jardin suspendu, en face du 40 rue d’Oradour-sur-Glane, Issy-les-Moulineaux (92). Ouvert jusqu’au 8 septembre le mercredi et jeudi de 18h à minuit, le vendredi de 18h à 2h, le samedi de 14h à 2h et le dimanche de 12h à 22h. Accès : Métro Porte de Versailles Ligne 12. Plus d’infos sur Facebook

Le Jardin suspendu Porte de Versailles / © Le Jardin suspendu
Le Jardin suspendu Porte de Versailles / © Le Jardin suspendu

Freegan Pony, les hackers du périph’ (Paris / 19e)

Planqué depuis 2015 dans un ancien entrepôt de la Ville de Paris situé sous le périphérique Porte de La Villette, le Freegan Pony est une cantine solidaire qui ne cuisine que les invendus du marché de Rungis pour sauver de la benne les fruits et légumes trop moches ou trop mûrs, et ce jusqu’à 5 tonnes par jour. Au Freegan Pony, qui a obtenu une convention d’occupation et fait actuellement peau neuve pour rouvrir d’ici à la fin de l’été, les prix sont libres et les petits plats profitent également aux Restos du coeur ainsi qu’aux foyers de jeunes travailleurs des environs. L’endroit sert également de repère au PériPate, club qui étire les nuits grand-parisiennes sans crainte de déranger le voisin du dessus.

Infos pratiques : Freegan Pony et le Péripate, place Auguste Baron, Paris (19e). Réouverture du Freegan Pony prévue d’ici à la fin de l’été les vendredis, samedis, dimanches et lundis de 19h30 à 23h. Menu du jour à prix libre. Accès : Métro Porte de La Villette Ligne 7. Plus d’infos sur freeganpony.com et sur la page Facebook du PériPate

Le Freegan Pony sous le périphérique / © Free-rubens
Le Freegan Pony sous le périphérique / © Free rubens

Solar Wind, les pulsations du soleil en Live (Paris / 13e)

Elle est l’une des oeuvres d’art les plus vues en France. Collée au périphérique entre la porte d’Ivry et la porte de Bercy (12e), Solar Wind, de l’artiste Laurent Grasso, projette sur deux silos en béton de 40 mètres de haut des fluctuations de couleurs qui traduisent en temps réel l’activité solaire à partir des données fournies par Centre national d’études spatiales (CNES). Une oeuvre à admirer tous les jours à la tombée de la nuit.

Infos pratiques : Solar Wind, 45 rue Bruneseau, Paris (13e). Projections tous les jours à la tombée de la nuit. Accès : Tramway T3a station Avenue de France. Plus d’infos sur paris.fr

Solar Wind entre la Porte de Bercy et la Porte d'Ivry à Paris / DR
Solar Wind entre la Porte de Bercy et la Porte d’Ivry à Paris / © Ville de Paris

La Station – Gare des Mines, cocon de la scène indé (Paris / 18e)

Cela fait maintenant quatre ans que l’équipe du collectif MU organise des fêtes mémorables dans l’ancienne gare à charbon de la Porte d’Aubervilliers, à seulement quelques encablures du périph’. Devenue l’une des friches de référence du Grand Paris, elle affiche un agenda bien rempli avec dimanche 23 juin un Live du phénomène Eddy de Pretto en soutien aux exilés.

Infos pratiques : La Station – Gare des Mines, 29 avenue de la Porte d’Aubervilliers, Paris (18e). Concert d’Eddy de Pretto dimanche 23 juin. Préventes 20€. Accès : Métro Porte de la Chapelle Ligne 12. Plus d’infos sur lastation.paris

La Station - Gare des mines porte d'Aubervilliers / DR
La Station – Gare des mines Porte d’Aubervilliers / © Collectif MU

JO&JOE donne un coup de jeune aux auberges de jeunesse (Gentilly / Val-de-Marne)

Sur les rives du périph’, à deux pas de l’église du Sacré-Coeur de Gentilly (voir ci-dessus), JO&JOE dépoussière les auberges de jeunesse. Bien qu’elle ait opté pour un look hyper design, elle s’en tient à des tarifs très raisonnables, dès 25€ pour un dortoir, à partir de 35€ pour une cabine ou 70€ pour une chambre privée (dès 70€). Un espace partagé permet de cuisiner, regarder la télé ou faire sa lessive. Il est aussi possible de s’offrir un hot-dog de chez Monsieur Saucisse (7€) et de se rafraîchir avec des bières pression en libre-service. Gardez un oeil sur les événements  pour profiter de la superbe terrasse des lieux.

Infos pratiques : JO&JOE, 93 avenue Paul Vaillant Couturier, Gentilly (94). Ouvert 7/7 et 24h/24. Tél. : 01 84 23 37 60. Accès : Gare de Gentilly RER B.  Plus d’infos sur joandjoe.com

L'auberge de jeunesse Joe & Joe à Gentilly / © Thierry Sauvage
L’auberge de jeunesse Jo & Joe à Gentilly / © Thierry Sauvage

L’Espace Périphérique fait le spectacle au pied du périph’ (Paris / 19e)

Lieu de résidences dédié aux arts du cirque et aux arts de la rue dans le parc de La Villette (19e), l’Espace Périphérique a choisi de s’ouvrir davantage au public depuis le 1er juin dernier. Après un premier événement conscré au hip-hop et un autre à la musique indé, le prochain, dimanche 23 juin, donnera lieu à une break battle, la Cypher Skillz 7.  

Infos pratiques : L’Espace Périphérique, 2 rue de la clôture, Paris (19e). Cypher Skillz 7 dimanche 23 juin à partir de 13h. Gratuit. Accès : Métro Porte de La Villette Ligne 7 / Tramway T3b arrêt Ella Fitzgerald – Grands moulins de Pantin. Plus d’infos sur espaceperipherique.com et sur Facebook

L'Espace Périphérique à La Villette / © L'Espace Périphérique
L’Espace Périphérique à La Villette / © L’Espace Périphérique

Le belvédère secret de la Philharmonie (Paris / 19e)

Il faut être bien informé pour monter au 9e étage de la Philharmonie de Paris (19e). Ceux qui savent profitent d’un belvédère avec vue panoramique sur le Grand Paris. Une carte postale qui inlcut le ballet des voitures sur le périphique en contrebas.

Infos pratiques : Le belvédère de la Philharmonie de Paris, 221 avenue Jean Jaurès, Paris (19e). Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 20h, le vendredi nocturne jusqu’au coucher du soleil (du 30 mars à la mi-septembre). A partir de mi-septembre, de 12h au coucher du soleil. Gratuit. Accès : Métro Porte de Pantin Ligne 5 / Tramway T3 Porte de Pantin – Parc de La Villette. Plus d’infos sur philharmoniedeparis.fr

 

 

Le belvédère de la Philharmonie de Paris / © C. Dherouville
Le belvédère de la Philharmonie de Paris / © C. Dherouville

Une fresque street art géante à cheval sur le périph’ (Paris / 15e)

La plus grande fresque street art d’Europe vient de voir le jour Porte de Versailles. Une initiative de l’association Art en ville et de son fondateur, Olivier Landes, qui a choisi le duo français Ella & Pitr pour recouvrir un toit de 2,5 hectares du parc des expositions. Célèbre pour ses oeuvres monumentales, le tandem a pris l’habitude de percher ses personnages géants sur les toits du monde entier. Ici, une vieille dame tapote avec son doigt le périph’ qui semble minuscule. Il vous faudra grimper sur le toit-terrasse du pavillon 7 du parc des expos afin d’admirer ce chef-d’oeuvre de vos propres yeux.

Vue aérienne de la fresque réalisée par le duo Ella & Pitr sur les toits d’un pavillon du Parc des expositions de la Porte de Versailles / © LUDOVIC DELAGE / OBJECTIF-AÉRO
Vue aérienne de la fresque réalisée par le duo Ella & Pitr sur les toits d’un pavillon du Parc des expositions de la Porte de Versailles / © LUDOVIC DELAGE / OBJECTIF-AÉRO

A lire : Les autoroutes urbaines, futurs espaces publics du Grand Paris ?