Culture

|

Versailles-Pantin, deux villes deux ambiances pour un shoot d’art contemporain

Le château de Versailles accueille les oeuvres du photographe japonais Hiroshi Sugimoto jusqu'en février / © Mona Prudhomme pour Enlarge Your Paris
Le château de Versailles accueille les oeuvres du photographe japonais Hiroshi Sugimoto jusqu’en février / © Mona Prudhomme pour Enlarge your Paris

Des dorures du château de Versailles au béton brut des Magasins généraux à Pantin, l'art contemporain se montre à son aise partout dans le Grand Paris.

Noir et blanc et couleurs d’automne à Versailles (Yvelines)

Les couleurs de l’automne dans les jardins du château de Versailles sont en soi un prétexte suffisant pour faire le voyage dans l’ancienne demeure des Louis. Lorsqu’en prime on y ajoute les portraits du photographe japonais Hiroshi Sugimoto, il n’y a plus à hésiter. L’artiste a choisi d’immortaliser les grands de ce monde, ou plutôt leurs avatars de cire du musée londonien Madame Tussauds. La reine Elisabeth II, l’empereur Hirohito, Salvador Dali, Voltaire, Marie-Antoinette, Napoléon mais aussi Fidel Castro et Lady Diana se laissent ainsi contempler en noir et blanc dans le Domaine de Trianon. Un gotha dans lequel figure bien sûr le maître des lieux, Louis XIV, dont le portrait a été réalisé à partir d’un masque sculpté dix ans avant sa mort.  

Infos pratiques : Exposition « Sugimoto », Château de Versailles, place d’armes, Versailles (78). Jusqu’au 17 février. Fermé le lundi. Tarifs : 12€ (plein tarif) pour l’accès au Domaine de Trianon, gratuit pour les moins de 26 ans. Plus d’infos sur chateauversailles.fr

Le portrait de Napoléon par le photographe japonais Hiroshi Sugimoto / ©  Tadzio
Le portrait de Napoléon par le photographe japonais Hiroshi Sugimoto / © Tadzio

Vent de jeunesse sur les rives du canal à Pantin (Seine-Saint-Denis)

Au rez-de-chaussée des Magasins généraux, colosse de béton et de verre posé sur les bords du canal de l’Ourcq, l’exposition Artagon donne à voir  les oeuvres d’étudiants issus de 16 écoles d’art de République Tchèque, de Serbie, de Roumanie, de Pologne ou encore d’Ukraine. Le tout offre un bel échantillon des influences et moyens d’expression des jeunes artistes d’aujourd’hui. Le numérique y est omniprésent, les sons émanent de partout, les oeuvres sont provocantes, touchantes   voire déjantées et les thèmes abordés vont de la culture queer au consumérisme en passant par la place de la femme et le capitalisme. Si certaines oeuvres vous laissent interrogatifs, des médiateurs sont présents pour vous aider à en démêler les mystères. 

Infos pratiques : Exposition « Artagon IV Heading East », Les Magasins généraux, 1 rue de l’ancien canal, Pantin (93). Jusqu’au 11 novembre. Entré libre. Ouvert tous les jours de 12h à 21h. Accès : Métro Eglise de Pantin Ligne 5. Plus d’infos sur magasinsgeneraux.com

Les Magasins généraux à Pantin / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Les Magasins généraux à Pantin / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

 

A voir : L’histoire des bidonvilles autour de Paris racontée à travers des photographies d’amateurs