Culture

|

Cinq Notre-Dame du Grand Paris à visiter

Cathédrale Notre Dame de Créteil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Cathédrale Notre-Dame de Créteil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

Elles vivent dans l'ombre de Notre-Dame de Paris et de ses 18 millions de visiteurs par an. Pourtant, les autres Notre-Dame du Grand Paris savent elles-aussi faire preuve de charme pour vous séduire. Nous en avons casté cinq.

Cathédrale Notre-Dame de Créteil, la dernière née (Val-de-Marne)

Et si Créteil était la nouvelle Jérusalem ? Après avoir vu s’édifier sur son sol en 2008 la mosquée Sahaba, la ville peut se piquer d’accueillir depuis 2015 la première cathédrale construite au 21e siècle. L’édifice, aux formes peu orthodoxes, se veut semblable à deux mains jointes qui se referment au-dessus de l’autel. Le but : être vu. Tout le contraire de la modeste église qu’il a remplacée, symbole des années post Vatican II et du mouvement dit de “l’enfouissement”, au cours duquel l’architecture religieuse était priée de jouer profil bas. “L’église avait le statut de cathédrale (depuis 1987, Ndlr) mais pas la stature », confiait à La Croix en 2015 Laurent-Marc Fischer, l’architecte chargé du projet. D’où ce nouvel écrin, plus beau, plus visible et plus vaste puisqu’il peut abriter jusqu’à 1.200 personnes contre 600 auparavant. Poursuivez votre balade architecturale boulevard Picasso en allant admirer, ou détester, les choux, dix tours rondes de quinze étages avec leurs balcons en forme de chou-fleur. Puis dirigez-vous vers la rue pasteur Vallery Radot afin de vous retrouver face au tribunal de Créteil qui, c’est certain, ne vous laissera pas indifférent…   

Infos pratiques : Cathédrale Notre-Dame de Créteil, 2 rue Pasteur Vallery-Radot, Créteil (94). Accès : Métro Créteil – Université Ligne 8. Plus d’infos sur catholiques-val-de-marne.cef.fr 

Pour aller plus loin : Rétrofutur et futur du Grand Paris, de Créteil à Vitry

Cathédrale de Créteil "Vu de nos fenêtres" / © Stéphane Renard
Cathédrale de Créteil / © Stéphane Renard pour « Vu de nos fenêtres »

Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption d’Auvers-sur-Oise, la muse de Van-Gogh (Val-d’Oise)

Elle est la star de l’un des plus célèbres tableaux de Vincent van Gogh (1853-1890), exposé au musée d’Orsay à Paris (7e). Notre-Dame-de-l’Assomption d’Auvers-sur-Oise mélange l’art roman et l’art gothique et trouve place dans le village où le peintre à l’oreille coupée a vécu les 70 derniers jours de sa vie tout en réalisant 78 tableaux. 

Infos pratiques : Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption, place de l’église, Auvers-sur-Oise (95). Accès : Gare d’Auvers-sur-Oise Ligne H. Plus d’infos sur paroisses-pontoise.fr. Et pour partir sur les traces des peintres à Auvers-sur-Oise, rendez-vous sur tourisme-auverssuroise.fr

Et puisque vous êtes là : Deux nouvelles tables grand-parisiennes font leur entrée au Michelin à Pontoise et Vincennes

Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption d'Auvers-sur-Oise / © R_a_p_h_a_e_l (Creative commons - Flickr)
Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption d’Auvers-sur-Oise / © R_a_p_h_a_e_l (Creative commons – Flickr)

Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie, la jumelle de Notre-Dame de Paris (Yvelines)

On dirait le portrait craché de Notre-Dame de Paris. Voisine elle-aussi de la Seine, la collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie est classée monument historique depuis 1840, soit 20 ans avant que sa jumelle parisienne n’obtienne à son tour ce privilège. Pour l’anecdote, rappelons que Mantes-la-Jolie tient son nom de Henri IV qui un jour écrivit à sa maîtresse Gabrielle d’Estrées « Je suis à Mantes, ma jolie ». Une bien jolie histoire.  

Infos pratiques : Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie, place de l’étape, Mantes-la-Jolie (78). Accès : Gare de Mantes Ligne J. Plus d’infos sur catholiquesmantois.com

Et puisque vous êtes là : Les parcs naturels grand-parisiens, 2000 km2 de nature aux portes de Paris

Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie / © Thomas Schwob (Creative commons - Flickr)
Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie / © Thomas Schwob (Creative commons – Flickr)

Collégiale Notre-Dame de Melun, adoubée par Rodin (Seine-et-Marne)

A l’instar de son homologue parisienne, Notre-Dame de Melun trône elle-aussi sur une île de la Seine, l’île Saint-Etienne. Si elle n’a pas la notoriété de sa consoeur, elle compte tout de même parmi ses admirateurs le sculpteur Auguste Rodin (1840-1917) qui vanta la « grâce infinie » de son portail. Pour un pèlerinage réussi, faites un crochet par la fromagerie Fromages & Cie pour vous offrir un brie de Melun ou de Meaux.  

Infos pratiques : Collégiale Notre-Dame de Melun, 1, rue de la Courtille, Melun (77). Accès : Gare de Melun RER D et Ligne R. Plus d’infos sur melun-tourisme.fr

Et puisque vous êtes là : Souvenirs d’un city break en Transilien à Fontainebleau

Collégiale Notre-Dame de Melun / © Olive Titus (Creative commons - Flickr)
Collégiale Notre-Dame de Melun / © Olive Titus (Creative commons – Flickr)

Eglise Notre-Dame du Raincy, la « Sainte-Chapelle du béton armé » (Seine-Saint-Denis)

Oublié l’art gothique et l’art roman. Place au béton avec l’église Notre-Dame du Raincy, surnommée la « Sainte-Chapelle du béton armé » et conçue dans les années 1920 par les frères Gustave et Auguste Perret (1874-1954). Première église construite de la sorte dans l’Hexagone, elle est flanquée de larges de vitraux qui laisse pénétrer généreusement la lumière divine. Avis aux bons samaritains : elle fait l’objet actuellement d’une campagne de dons visant à restaurer le clocher. 

Infos pratiques :  Eglise Notre-Dame du Raincy, 40 allée du Jardin Anglais et de Finchley, Le Raincy (93). Accès : Gare du Raincy-Villemomble-Montfermeil RER E. Plus d’infos sur notredameduraincy.fr

Eglise Notre-Dame du Raincy / © Olive Titus (Creative commons - Flickr)
Eglise Notre-Dame du Raincy / © Olive Titus (Creative commons – Flickr)

A lire : Huit belvédères incontournables pour s’offrir un panorama sur le Grand Paris