Société

Des brécolos réaniment les déchets du spectacle vivant à Vitry

La Ressourcerie du spectacle à Vitry / © La Ressourcerie du spectacle
La Ressourcerie du spectacle, l’une des structures du Crapo à Vitry / © La Ressourcerie du spectacle

Bricoleurs et écolos, les membres de la Ressourcerie du spectacle se sont installés à Vitry où ils retapent le matériel du monde de la scène pour le remettre à disposition.

 

Ils ont fait leurs armes du côté de Villejuif (Val-de-Marne) dans l’ex-friche culturelle du Chêne. Les voici de retour à Vitry (Val-de-Marne) dans une ancienne papeterie qu’ils ont rebaptisée le Crapo. Les brécolos (contraction des mots bricoleur et écolo) de la Ressourcerie du spectacle ouvrent pour la première fois les portes de leur nouveau chez-eux ce week-end à l’occasion de leur réveillon solidaire.

Depuis trois ans, la Ressourcerie du spectacle offre une seconde vie aux rebuts et au matériel du monde de la scène, ce qui lui a valu en 2017 d’être lauréate du prix Cap sur l’économie circulaire de la Ville de Paris. “Nous sommes une majorité d’intermittents et il nous semblait nécessaire de mettre en place un système pour permettre le réemploi de tous ces équipements, souvent très vite bazardés et coûteux pour les petites compagnies et les associations, explique Paul Dedieu, chargé de communication de la Ressourcerie. L’an dernier par exemple, Disneyland nous a donné plein d’enceintes car ils devaient les renouveler. Nous les avons réparées et nous les louons à pas cher, comme pour la fête de quartier de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) qui chaque année fait appel à nous”.

A lire : L’amur fou de Vitry pour le street art

Le Crapo / © Agathe HC
Le bâtiment du Crapo / © Agathe HC

 

Une école du Do It Yourself 

Au Crapo, la Ressourcerie accueille une dizaine de structures, toutes liées à l’économie sociale et solidaire ou à l’univers du spectacle vivant : les forgerons des Clefs du feu, l’atelier de maroquinerie Q-Tanné, la ressourcerie Arketyp dédiée au BTP, la toute jeune radio Les muses de Paris ou encore l’association écolo Art Science 21. Tout comme au Chêne, le Crapo entend s’ouvrir aux habitants le week-end  en proposant une multitude d’activités (repair café, initiation à la forge, ateliers radio…). “Nous sommes dans un quartier en mal de culture et nous souhaitons contribuer à son animation”, déclare Paul. Et les projets vont bon train. ”A partir d’avril, nous allons utiliser nos 1.800 m² d’espaces extérieurs pour montrer la capacité qu’a chacun de s’aménager son petit jardin n’importe où en ville”, promet Bobby, jardinier en permaculture et responsable du pôle réemploi de la Ressourcerie.

Fondateur de Q-Tanné, Quentin, artisan maroquinier passé chez Hermès, continue comme à Villejuif de proposer des ateliers de confection au public. Au bout d’une grosse heure, vous repartez avec votre porte-monnaie en cuir recyclé. Le jeune artisan se fournit directement dans la rue en dépeçant les canapés abandonnés. Il court également les  recycleries comme la Pagaille à Ivry (Val-de-Marne) ou la Réserve des arts à Pantin (Seine-Saint-Denis). “Être indépendant dans un lieu de création collective c’est une super opportunité. Là je peux laisser libre court à mon imagination, loin de l’ambiance d’usine des grands groupes”, témoigne Quentin, qui travaille à la conception d’ateliers d’initiation avec les forgerons des Clefs du feu et les soudeurs du Fer à Coudre.

Quand on demande d’où vient le nom donné à cette friche oecuménique, Paul avoue que le débat fut agité entre les résidents. “En fin de soirée on est tombés sur le Crapo, comme rappel du passé du quartier qui, il y a 50 ans, comptait encore quelques étangs. Et puis l’animal évoque bien l’image un peu poubelle à laquelle on associe une ressourcerie.”

Quentin, artisan maroquinier et fondateur de Q-Tanné / © La Ressourcerie du spectacle
Quentin, artisan maroquinier et fondateur de Q-Tanné / © La Ressourcerie du spectacle

 

Week-end bondissant

Ce samedi 16 décembre, le Crapo se transforme en Baro Xamos (“la grande bouffe” en langue rom). “C’est notre troisième réveillon solidaire avec toujours cette idée de plonger les gens dans un melting pot géant”, indique Paul. La Récolte urbaine de Montreuil préparera un grand buffet gratuit tandis que les enfants auront un espace bien à eux peuplé de jouets offerts par l’association Rejoué, qui collecte et répare les joujoux. De 16h jusqu’au petit matin, les concerts de tous styles (fanfare, punk, bluegrass, musique balkanique…) ambianceront les lieux. L’assurance de passer un moment bondissant au Crapo.

 

Infos pratiques : Le Crapo, 14 avenue du Président Salvador Allende, Vitry-sur-Seine (94). Plus d’infos sur ressourcerieduspectacle.fr. Baro Xamos ! Fête au Crapo samedi 16 décembre de 16h à 6h du matin. Entrée libre. Programme à retrouver sur Facebook