Artdevivre

|

Les 100 sorties de l’été dans le Grand Paris

La plage du Kilowatt à Vitry / © Vianney Delourme pour Enlarge your Paris
La plage du Kilowatt à Vitry (voir n° 34) / © Vianney Delourme pour Enlarge your Paris

Des friches du 93 aux parcs naturels de grande couronne en passant par les tours de La Défense et les plages de sable fin du Val-de-Marne ou de la Seine-et-Marne, notre sélection des 100 sorties de l'été dans le Grand Paris va vous faire voir du pays.

NATURE

1. Faites le tour du Grand Paris avec des moutons (Seine-Saint-Denis /Val-de-Marne / Hauts-de-Seine / Essonne / Yvelines / Paris)

Douze jours pour faire le tour du Grand Paris avec 25 moutons, tel est le programme de la première Transhumance du Grand Paris qui se déroulera du 6 au 17 juillet avec aux manettes Enlarge your Paris, les Bergers Urbains et la Métropole du Grand paris. Pensée comme un festival itinérant écologique, agricole et culturel, cette transhumance permettra de relier entre eux des acteurs agricoles et culturels grand-parisiens le long d’un parcours de 140 km. Pour permettre à ceux qui le souhaitent de participer à l’aventure, 20 places sont ouvertes pour chaque journée de marche sur exploreparis.com. Plus d’infos rubrique « Balades »

Transhumance des Bergers Urbains entre Villetaneuse et La Courneuve en passant par Paris le 16 septembre 2018 / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge Your Paris
Trois membres du collectif des Bergers Urbains lors d’une transhumance le long du canal Saint-Denis / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

2. Visitez cimes city (Rocquencourt / Yvelines)

Mitoyen du parc du château de Versailles et de ses quelque 800 ha, l’arboretum de Chèvreloup est un bijou de nature dont les 200 ha abritent 10.000 arbres. Un joli tronc commun auquel il vous faudra consacrer au moins une demi-journée. Infos pratiques : L’arboretum de Versailles-Chèvreloup, 30, route de Versailles, Rocquencourt (78). Ouvert tous les jours du 1er avril au 15 novembre. Tarifs : 7€ (plein tarif), 5€ (tarif réduit).  Accès : Gare de Versailles – Rive droite Ligne L. Plus d’infos sur chevreloup.mnhn.fr

3. Profitez des parcs naturels d’Île-de-France

L’Île-de-France ne fait pas de complexe de sa petite taille. Sa superficie n’a beau ne pas excéder 2% de la surface de l’Hexagone, elle abrite 4 des 53 parcs naturels régionaux : le parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse (à cheval entre les Yvelines et l’Essonne), le parc naturel du Vexin français (Val-d’Oise), le parc naturel du Gâtinais français (en Essonne et en Seine-et-Marne) et le parc naturel de l’Oise – Pays de France (dans l’Oise et le Val d’Oise). Au total, 2.190 km2 de belle nature à explorer, soit 18% du territoire francilien. Plus d’infos rubrique « Balades »

4. Mesurez-vous au GR20 francilien (Seine-et-Marne)

Si la Corse a le GR20, l’Île-de-France possède quant à elle le sentier des 25 bosses. Un sentier somptueux qu’une journaliste de la rédaction d’Enlarge your Paris a mis… 8 heures à boucler. Si cela vous effraie, le circuit « découverte » (2h30) ou celui des Belvédères (3h15) vous permettront de ménager vos jambes. Infos pratiques : Plusieurs sites vous expliquent comment emprunter le sentier des 25 bosses, situé dans le massif des Trois pignons en forêt de Fontainebleau (77). En voici deux : 25bosses.com et circuitdes25bosses.fr Le point de départ du sentier est localisé à Noisy-sur-Ecole (77), au parking de la Croix Saint-Jérôme

5. Mettez le cap sur l’Océan Vert, aka la Haute Vallée de Chevreuse (Yvelines / Essonne)

C’est l’un des plus beaux coins de France, surnommé l’Océan Vert par le Guide des Grands Parisiens publié en 2018 dernier par Enlarge your Paris et les Magasins généraux. Le parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse, à cheval entre les Yvelines et l’Essonne, s’étend sur 633 km2 et regorge de merveilles à explorer comme l’abbaye des Vaux de Cernay ou le village de Rochefort-en-Yvelines. Plus d’infos rubrique « Balades »

Radonnée en Haute Vallée de Chevreuse du côté de Senlisse / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Radonnée en Haute Vallée de Chevreuse du côté de Senlisse / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

6. Plongez dans la carte des baignades en plein air

Au total, 116 sites de baignades en plein air ont été recensés par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France et l’Institut régional de développement du sport qui en ont fait une carte interactive. Plus d’infos rubrique « Artdevivre »

7. Flânez le long des bords de Marne

Et au milieu coule une rivière. A Saint-Maur-des-Fossés, la Marne fait pleinement partie du paysage puisqu’elle enlace la ville allant jusqu’à en faire une quasi presqu’île. Ce qui offre des décors surprenants et l’occasion d’une balade parmi les plus belles, et les plus simplissimes, du Grand Paris. Il suffit de longer la rive pour se retrouver dans un décor où se font face îles à la végétation luxuriante et luxueuses villas. Pour rendre les choses plus faciles encore, nous vous avons repéré un itinéraire long de 9km avec photos à l’appui. Plus d’infos rubrique « Balades »

8. Voyez plus grand avec les parcs du Grand Paris

Avec les beaux jours, le m2 de pelouse flambe au jardin du Luxembourg. Pour s’éviter trop de promiscuité, il est préférable de s’en remettre aux parcs du Grand Paris dont certains s’étendent sur plus de 20 fois la surface du jardin du Luxembourg. Plus d’infos rubrique « Balades »

Parc de Saint-Cloud / © Steve Stillman
Parc de Saint-Cloud / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

9. Partez très loin de Paris à vélo

Londres, Trondheim, le Mont-Saint-Michel, des destinations qui ne viennent pas forcément à l’esprit des Grand-Parisiens juchés sur leur selle mais qui sont pourtant reliées à la capitale par des itinéraires cyclables. Plus d’infos rubrique « Balades »

10. Noyez-vous dans une mer verte (Forêt de Fontainebleau / Seine-et-Marne)

Elle s’étend sur une surface équivalente à deux fois et demi Paris et constitue l’un des plus beaux coins de verdure d’Île-de-France. Autant dire que vous n’êtes pas prêt de vous lasser de la forêt de Fontainebleau qui compte notamment 500 kilomètres de sentiers balisés. On vous a regroupé neuf façons d’en profiter. A vous de trouver les autres. Plus d’infos rubrique « Balades »

11. Testez les randos accessibles en RER ou Transilien

Spécialistes des randos accessibles en transports en commun en Île-de-France, les camarades de Helloways vous ont sélectionné cinq parcours pour profiter autrement de votre passe Navigo. Plus d’infos rubrique « Balades »

12. Découvrez le Grand Paris au fil de l’eau

La Seine, la Marne, le canal de l’Ourcq… les cours d’eau ne manquent pas pour vous guider dans votre exploration du Grand Paris. Plus d’infos rubrique « Balades »

13. Etendez votre serviette sur une plage

Comme à la Samaritaine, on trouve vraiment tout dans le Grand Paris. Même des plages. On vous le prouve avec nos trois préférées, les Sables du Cul du Chien dans la forêt de Fontainebleau, les étangs de Hollande en forêt de Rambouillet et l’île de loisirs de Jablines. Plus d’infos rubrique « Balades »

Les sables du cul du chien dans la forêt de Fontainebleau / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Les sables du cul du chien dans la forêt de Fontainebleau / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

14. Mesurez-vous à la Trans’bleausarde (Forêt de Fontainebleau /Seine-et-Marne)

Les itinéraires escarpés ne sont pas l’apanage de la région Auvergne-Rhône-Alpes. La preuve avec la Trans’Bleausarde, 52km et 1200 mètres de dénivelé à travers la forêt de Fontainebleau. Un tracé conçu par nos confrères de Helloways, spécialistes des randos accessibles en transports en commun, et le webzine Les Others. Plus d’infos rubrique « Balades »

15. Faites connaissance avec la Seine au naturel (Le Coudray-Montceaux / Essonne)

La Seine cache bien son jeu. Si ses rives sont parmi les plus connues au monde à Paris, elles se font plus discrètes en Essonne et en Seine-et-Marne et montrent un penchant nettement plus nature propice à la flânerie. Une balade accessible en RER D. Plus d’infos rubrique « Balades »

 16. Gambadez dans les monts grand-parisiens (Val-d’Oise)

C’est la chaîne de montagnes du Grand Paris. Les Buttes du Parisis dans le Val-d’Oise offrent un cadre parfait pour un trek à portée de passe Navigo. En bons sherpas, nous vous avons repéré un itinéraire qui se termine en apothéose au sommet de la butte des Châtaigniers, l’un des plus beaux panoramas sur Paris intra et extra-muros. Plus d’infos rubrique Balades 

17. Grimpez sur les huit belvédères incontournables du Grand Paris

La butte d’Orgemont, le Mont Valérien, la butte des Châtaigniers, la terrasse de Saint-Germain-en-Laye, autant de roches de Solutré qu’il faut avoir gravies pour prendre la mesure du Grand Paris et que nous vous avons listées et même cartographiées pour vous. Plus d’infos rubrique « Balades »

18. Oxygénez-vous dans le second poumon du Grand Paris après la forêt de Fontainebleau (Forêt de Rambouillet / Yvelines)

Avec 14.000 hectares, la forêt de Rambouillet s’étend sur 4.000 hectares de plus que Paris. Pour faire connaissance avec elle, nos amis de Helloways (toujours eux) ont cartographié trois itinéraires dont deux vous feront remonter le temps sur les traces de Louis XIV et du château de Versailles… Plus d’infos rubrique « Balades »

19. Expérimentez l’exotisme à portée de RER avec le Jardin d’agronomie tropicale (Paris / 12e arr.)

C’est un vestige et un secret bien gardés au fin fond du bois de Vincennes. Le Jardin d’agronomie tropicale offre une parenthèse verte aussi méconnue qu’inattendue. Plus d’infos rubrique « Balades »

20. Faites du paddle dans une mangrove (Saint-Maur-des-Fossés / Val-de-Marne)

Beach Paddle est un petit coin de paradis. Ici, vous slalomez à la cool debout sur votre paddle entre quatre îles de la Marne. “Le lieu est magique, on se croirait au milieu d’une mangrove et les gens n’hésitent pas à piquer une tête”, décrit Pascal, fondateur de Beach Paddle. La balade peut se pratiquer également en kayak ou à dix sur un paddle XXL. Les sorties se font en autonomie ou guidées si besoin. Infos pratiques : Beach paddle, à l’angle du quai du Mesnil et de la rue sainte-Catherine, Saint-Maur-des-fossés (94). Ouvert du lundi au vendredi de 14h à 19h, samedi et dimanche de 10h à 19h. Tarifs : à partir de 10€ la 1/2 heure. Réservation en ligne ou au 06 10 81 49 98. Accès : Gare de Champigny RER A. Plus d’infos sur beachpaddle.fr

Le club Beach Paddle sur les bords de Marne à Saint-Maur © Beach Paddle
Le club Beach Paddle sur les bords de Marne à Saint-Maur © Beach Paddle

21. Offrez-vous une virée à bord du traîneau de Christian Perlwitz, le musher du Grand Paris (Fontainebleau / Seine-et-Marne)

On peut être à l’Est de Paris et avoir l’illusion d’être dans le Grand Nord. Ce déboussolage surréaliste, on le doit à Christian Perlwitz, seul et unique musher d’Île-de-France mais aussi personnage atypique. Depuis cinq ans, il a fait de la forêt de Fontainebleau son terrain de jeu et propose aux amoureux des grands espaces des balades en chiens de traîneau à bord d’un kart sur roues. « Aujourd’hui, il s’agit d’une activité que l’on associe toujours à l’hiver. C’est une image avec laquelle j’ai souhaité rompre, notamment pour des raisons liées au contexte climatique. Nous sommes dans une période de réchauffement et la neige tend à disparaître l’hiver. En plus de cela, c’est une manière de démocratiser la discipline en la rendant plus accessible ». Son portrait est à lire ici. Infos pratiques : Initiation au chien de traîneau en forêt de Fontainebleau avec Christian Perlwitz. Séance d’environ 1h30. 48€ pour les adultes, 36€ pour les moins de 10 ans. Jusqu’à 4 personnes. Plus d’infos sur evasion-canine.fr

22. Testez les randonnées en famille avec votre passe Navigo

On vous a choisi trois itinéraires de randonnée accessibles directement en train et tirés du « P’tit Crapahut Île-de-France » (Ed. Glénat), guide que l’on vous conseille vigoureusemend’acquérir. Plus d’infos rubrique « Balades »

23. Perdez-vous dans les méandres de la Seine (Yvelines / Val-d’Oise / Hauts-de-Seine)

Quoi de mieux qu’un fleuve qui ne connaît pas la ligne droite pour prendre le temps de la flânerie ? Des falaises de La Roche-Guyon aux décors qui ont inspiré les impressionnistes, laissez-vous tenter par des balades dans l’Ouest grand-parisien. Plus d’infos rubrique « Balades »

24. Dansez avec les cerfs (Sonchamp, Yvelines)

Mieux qu’un zoo, un parc forestier et animalier. A l’Espace Rambouillet, géré par l’Office national des forêts, vous pénétrez dans 180 hectares de bois avec l’espoir de faire de belles rencontres. Biches, cerfs, sangliers y vivent en liberté et il vous faudra faire preuve de discrétion si vous souhaitez profiter de leur présence à vos côtés. Tout aussi étonnant, le spectacle de la forêt des aigles où les rapaces volent en rase-motte au-dessus de votre tête. Infos pratiques : Espace Rambouillet, Route du Coin du Bois, Sonchamp (78). Ouvert du 5 février au 29 novembre. Horaires variables selon les saisons. Tarifs : 15€ (plein tarif) et 12€ (3 à 12 ans) d’avril à octobre. Plus d’infos sur espacerambouillet.fr

25. Admirez la vue sur le Grand Paris depuis la butte d’Orgemont (Argenteuil / Val-d’Oise)

Pour profiter de l’une des plus belles vues du Grand Paris, il vous faut grimper les 250 marches de la butte d’Orgemont ou bien emprunter le sentier qui serpente jusqu’au sommet. Du haut de ses 124 mètres, elle affiche un panorama aussi exceptionnel qu’ignoré sur Montmartre, la tour Eiffel, La Défense et le port de Gennevilliers. A son sommet, une gigantesque pelouse sert de balcon vert, idéal pour pique-niquer, bronzer, taper dans un ballon ou faire du cerf-volant. Infos pratiques : La Butte d’Orgemont, 176 avenue de Stalingrad, Argenteuil (Val-d’Oise). Accès : Gare d’Argenteuil Ligne J puis 2 km de marche. Plus d’infos sur aev-iledefrance.fr

La butte d'Orgemont à Argenteuil / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
La butte d’Orgemont à Argenteuil / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

FRICHES

26. Faites pousser des arbres au pied des tours de La Défense avec Vive les Groues ! (Nanterre, Hauts-de-Seine)

Déjà à la tête des Grands Voisins dans l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris (14e), la prolifique équipe parisiano-marseillaise de Yes We Camp s’est lancée dans un nouveau défi en ouvrant à Nanterre une friche de 9 000 m2. L’objectif cette fois, faire pousser une pépinière au gré d’ateliers ludiques, de plantations collectives et de fiestas. Pensée comme une place publique, la friche propose, outre une programmation riche en événements, des installations artistiques, une buvette et, signature Yes We Camp, un camping. Infos pratiques : Vive les Groues !, 290 rue de la Garenne, Nanterre (92). Accès : Gare de Nanterre Préfecture RER A. Plus d’infos sur Facebook

27. Dernières danses à la Halle Papin (Pantin / Seine-Saint-Denis)

Elle avait définitivement fermé ses portes l’an dernier. Mais la revoici à nouveau pour l’été. La Halle Papin du collectif Soukmachines à Pantin nous réserve encore quelques belles fêtes. Tous les samedis jusqu’à la fin de l’été (excepté les 3 et 9 août), l’immense cour entourant cette ancienne usine poursuit ses soirées de ping-pong endiablées, de concerts enfiévrés, de marelles bondissantes et de barbecues en accès libre. Infos pratiques : La Halle Papin, 62 rue Denis Papin, Pantin (93). Ouvert le samedi de 14h30 à 2h, jusqu’à la fin de l’été. Accès : Métro Aubervilliers – Pantin – Quatre Chemins Ligne 7. Plus d’infos sur Facebook et lahallepapin.com

28. Promenez-vous dans les allées d’une ancienne manufacture d’orfèvrerie (Saint-Denis / Seine-Saint-Denis)

Ancienne manufacture d’orfèvrerie, le site Christofle à Saint-Denis est un joyau de l’architecture industrielle entre les mains désormais du collectif Soukmachines qui y célèbrera une première fête le 6 juillet. Plus d’infos rubrique « Artdevivre »

29. Accordez-vous un stop à la Station – Gare des mines (Paris / 18e)

Cela fait maintenant quatre ans que l’équipe du collectif MU organise des fêtes mémorables dans l’ancienne gare à charbon de la Porte d’Aubervilliers, à seulement quelques encablures du périph’. Devenue l’une des friches de référence du Grand Paris, elle affiche un agenda bien rempli, avec notamment l’immanquable Garage MU Festival du 11 au 14 Juillet. Infos pratiques : La Station – Gare des Mines, 29 avenue de la Porte d’Aubervilliers, Paris 18e (mais en vrai, c’est contre le périph’ côté Aubervilliers). Ouvert du mercredi au dimanche. Métro Porte de la Chapelle Ligne 12. Plus d’infos sur lastation.paris ou sur Facebook

30. Assistez à des jam sessions dans la boîte de jazz la plus fun de Paris (Paris / 19e)

Installé dans une ancienne gare de la petite ceinture, la Gare est un club de jazz qui n’a rien de sélect, bien au contraire. 2.60€ le demi, 1€ le café et une promesse : “des concerts gratuits de jazz pas chiant qui donnent la banane”. Avec ses 2000 m² de jardin, à l’avant et l’arrière du bâtiment, accessible dès l’après-midi du vendredi au dimanche, La Gare est devenu un repère phare du quartier, convoquant la crème de la crème du jazz, français ou international. Infos pratiques : La Gare, 1 avenue Corentin Cariou, Paris 19e. Ouvert du lundi au jeudi de 18h à 1h, du vendredi au dimanche de 15h à 2h. Accès : Métro Corentin Cariou Ligne 7. Plus d’infos sur Facebook

31. Trouvez votre bonheur chez Ground Control (Paris / 12e arr.)

Sur le site d’un ancien centre de tri postal à deux pas de la Gare de Lyon, Ground Control propose 12 restaurants, un glacier, des bars ainsi qu’une programmation éclectique d’expos, projections, conférences, concerts et des ateliers de yoga, sophrologie, hoopdance, cartomancie et danse africaine. eInfos pratiques : Ground Control, 81 rue du Charolais, Paris (12e). Ouvert du mercredi au vendredi de midi à minuit, le samedi de 11h à minuit et le dimanche de 11h à 22h30. Accès : Métro Gare de Lyon Lignes 1 et 14 / Gare de Lyon RER A et D, Ligne R. Plus d’infos sur groundcontrolparis.com ou sur Facebook

Ground Control / © Georges Saillard
Ground Control / © Georges Saillard

32. Trinquez à la santé de la ville de demain à la Cité fertile (Pantin / Seine-Saint-Denis)

Un hectare et trois ans pour réfléchir à la ville de demain le long des rails du RER E à Pantin. C’est la mission que s’est fixée la Cité fertile, ouverte depuis l’été dernier dans une ancienne gare de marchandises et dernier gros projet d’urbanisme transitoire en date de la SNCF dans le Grand Paris. Aux manettes, on trouve l’équipe de Sinny&Ooko, à qui l’on doit la Recyclerie (18e) et le Pavillon des Canaux (19e). Si l’endroit est pensé pour la détente avec son grand jardin, sa cantine ou encore sa microbrasserie, il se veut aussi laboratoire avec à venir un espace dédié à l’agriculture urbaine ainsi qu’une grande halle pour accueillir des conférences sur les sujets environnementaux.  Infos pratiques : La Cité fertile, 14 avenue Edouard Vaillant, Pantin (93). Accès : Métro Aubervilliers – Pantin – Quatre chemins Ligne 7 / Gare de Pantin RER E. Plus d’infos sur Facebook

33. Groovez les pieds dans le sable au 6b (Saint-Denis / Seine-Saint-Denis)

Si les festivités d’été du 6b se font plus rares, elles n’ont pas perdu en qualité. La célèbre friche artistique dionysienne vous convie sur sa plage le long du canal Saint-Denis pour groover les pieds dans le sable. Infos pratiques : Le 6b, 6-10 quai de seine, Saint-Denis (93). Accès : Gare de Saint-Denis Ligne H et RER D. Plus d’infos sur le6b.fr et Facebook.

34. Prenez du bon temps au Kilowatt (Vitry / Val-de-Marne)

Posé au pied d’une immense centrale thermique EDF, le chapiteau du Kilowatt est l’un des lieux les plus surprenants pour faire la fête dans le Grand Paris. Et l’été, on y trouve même une plage. Infos pratiques : Le Kilowatt, 18 rue des Fusillés, Vitry-sur-Seine (94). Accès : Gare Les Ardoines RER C. Plus d’infos sur lekilowatt.fr

La plage du Kilowatt, friche culturelle aux Ardoines à Vitry / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
La plage du Kilowatt, friche culturelle aux Ardoines à Vitry / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

35. Bullez au Jardin 21 (Paris / 19e)

Pas encore tout à fait Pantin mais plus vraiment Paris, le Jardin 21 lance sa deuxième saison. En bordure du canal et au pied du périph’, cette oasis de verdure de 1.500 m² 21 abrite une buvette, un resto en circuit-court géré par les Marmites Volantes et un potager pédagogique. Ouvert jusqu’au 6 octobre, le lieu déploie également une programmation bien remplie dans laquelle se mêlent concerts, ateliers DIY, vente de plantes, conférences, friperies… Dès le 17 juillet, cinq garden partys sont prévues en marge des séances de cinéma en plein air de La Villette (19e). Infos pratiques : Le Jardin 21, 12 rue Ella Fitzgerald, Paris (19e).  Ouvert jusqu’au 6 octobre du mercredi au samedi de 12h à 2h et le dimanche de 12h à 22h. Accès : Gare de Pantin RER E. Plus d’infos sur Facebook

36. Visitez une ville en bottes de paille (Evry / Essonne)

Réunir en banlieue pendant quatre jours plus de 500 personnes du monde entier pour construire, vivre puis démonter une ville éphémère à l’aide d’un matériau unique. Tel est le pari relevé chaque année par le festival Bellastock, sorte de cousin du Burning Man et qui se consacre à l’architecture expérimentale. Pour ce 14e opus, c’est une ville en bottes de paille qui sera édifiée dans un parc d’Evry. Le public pourra admirer ce chef d’oeuvre collectif le samedi 13 juillet à partir de 13h. Les bains chauds de Superfluides et les musiciens d’Hydropathes seront aussi de la partie ! Infos pratiques : Melting Botte, ouverture au public le samedi 13 Juillet à partir de 13h. Chemin de Halage, Evry (91). Accès : Gare d’Evry Val-de-Seine RER D. Plus d’infos sur Facebook

37. Passez (au moins) une soirée dans la friche mythique des Grands Voisins (Paris / 14e)

Installée depuis 2015 dans l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul (14e), la friche des Grands Voisins est devenue mythique et demeure l’un des meilleurs spots où se donner rendez-vous intra-muros. Peuplés par une centaine d’associations qui cohabite avec le centre d’hébergement d’urgence, les lieux vibrent d’une programmation aussi mixte que sa population  : cours de yoga, ciné en plein air, bals, soirées repas à prix libre et jeux de société, ateliers DIY pour faire ses sandales, origamis, tirages argentiques, teintures végétales… A tester également le délicieux resto en circuit court ouvert du mercredi au dimanche midi et soir. Infos pratiques : Les Grands Voisins, 74 Avenue Denfert-Rochereau, Paris (14e). Ouvert le lundi de 12h à 14h30 et de 19h à 21h, le mardi de 13h à 19h, du mercredi au samedi de 9h à 23h45 et le dimanche de 10h à 20h. Accès : Métro Denfert-Rochereau Lignes 4 et 6, Gare Denfert-Rochereau RER B. Plus d’infos sur lesgrandsvoisins.org et Facebook

38. Rejoignez les Peter Pan de l’Espace imaginaire (Saint-Denis / Seine-Saint-Denis)

5000 m² au coeur du quartier la Plaine de Saint-Denis, un beau terrain de jeu pour l’Espace Imaginaire, qui fête sa 3e saison estivale.  Entièrement co-construite et animée avec les habitants, cette friche bâtie à 80% de matériaux recyclés, mêle potagers partagés, cantine végétarienne, rucher-école, dancefloor et atelier d’auto-réparation de vélo. Et dimanche 21 juillet, c’est la fête de l’écologie. Infos pratiques : L’Espace Imaginaire, 12 rue de la procession, Saint-Denis (93). Accès : Métro Front Populaire Ligne 12. Plus d’infos sur Facebook 

L'Espace imaginaire à Saint-Denis / DR
L’Espace imaginaire à Saint-Denis /© Espace imaginaire

FERMES

39. Laissez-vous surprendre par la ferme urbaine de Saint-Denis (Saint-Denis / Seine-Saint-Denis)

Aux commandes du Parti Poétique et producteur du Miel Béton à Saint-Denis, l’hyperactif Olivier Darné s’est lancé dans un nouveau pari : reprendre la dernière ferme maraîchère du 19ème siècle encore en activité aux portes de Paris et en faire le centre de gravité de ceux qui voudront mêler art, environnement, culture et nourriture. Au programme de cette « Zone Sensible », des visites guidées sur la permaculture, des ateliers pour enfants, du jardinage, des concerts, des projections de cinéma et les expositions des artistes en résidence. A ses côtés, les fermes de Gally, acteur historique des Yvelines, cultivent aussi la terre et les esprits. Infos pratiques : Zone sensible-Ferme urbaine de Saint-Denis, 112 avenue de Stalingrad, Saint-Denis (93).  Accès : Métro Saint-Denis Université Ligne 13. Ouvert les samedis 6, 20 et 27 Juillet (puis reprise chaque samedi du 31 Août à fin Octobre), de 10h à 18h. Entrée libre. Plus d’infos sur Facebook

La ferme urbaine Saint-Denis / © JP Sageot
Zone Sensible-Ferme urbaine de Saint-Denis / © JP Sageot

40. Arpentez les 200 hectares de la Bergerie nationale de Rambouillet (Rambouillet / Yvelines)

Initiée par Louis XVI qui souhaitait en faire une ferme modèle, la Bergerie nationale est l’un de nos endroits favoris pour les sorties en famille. Sur 220 hectares, on y observe moutons Mérinos, vaches laitières, chevaux de trait, lapinous et biquettes en liberté. Royaume du bio, la Bergerie commercialise ses produits dans sa boutique (dont un délicieux sandwich mozza-ricotta) et organise régulièrement des débats collectifs autour de l’environnement et l’agriculture. Jusqu’au 26 août, elle organise Bergerie Plage. Au programme : sable fin, piscine de paille, jeux d’extérieurs et animations autour des animaux. Infos pratiques : La Bergerie nationale, parc du Château, Rambouillet (78). Ouverture les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 17h30. Tarifs : 6€ (adultes), 4€ (enfants de 3 à 12 ans), gratuit pour les moins de trois ans. Accès : Gare de Rambouillet Ligne N. Plus d’infos sur bergerie-nationale.educagri.fr et Facebook

41. Faites vos courses dans les champs à la Ferme de Viltain (Jouy-en-Josas, Yvelines)

Située sur le plateau de Saclay, l’une des terres les plus fertiles de la région, la ferme de Viltain compte 700 vaches, dont 350 laitières. Tous les jours il est possible d’y acheter la production locale (yaourt, lait, viande, légumes…) et de visiter la salle de traite ainsi que les étables. Enfin, depuis 1980, la ferme de Viltain invite les visiteurs à cueillir eux-mêmes leurs fruits et légumes dans son potager de 50 hectares en agriculture raisonnée. Infos pratiques : La ferme de Viltain, chemin de Viltain, Jouy-en-Josas (Yvelines). Le marché de la ferme est ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h et le dimanche de 10h à 19h. La salle de traite et les étables se visitent tous les jours de 9h à 19h (traite de 15h30 à 17h30). Pour connaître les fruits, légumes et fleurs disponibles à la cueillette appelez le 01 69 41 22 23 ou consultez viltain.fr

42. Octroyez-vous une pause à la Ferme des 4 étoiles (Auffargis / Yvelines)

La ferme aux 4 étoiles est le genre d’adresse qu’on aurait pu être tentés de garder pour nous. Au coeur de la Vallée de Chevreuse, elle s’étend sur une soixantaine d’hectares. Si le lait est vendu à une coopérative, la viande (bovin, porc, poulet) et les fromages (notamment la mozzarella) sont destinés aux particuliers. Aux beaux jours, vous pouvez regardez paître les vaches limousines en dégustant une planche de charcuterie-fromage ou un petit plat fait maison de la boutique. Profitez-en ensuite pour vous offrir une balade digestive dans ce splendide coin de verdure. Infos pratiques : La ferme des 4 étoiles, La petite Hogue, Auffargis (78). Boutique-bar des fermiers gourmands ouverte le week-end de 10h à 18h. Plus d’infos sur les4etoiles.free.fr

43. Alliez l’utile à l’agréable à la Prairie du canal (Bobigny / Seine-Saint-Denis)

La Prairie du canal, ferme éphémère cultivée par La Sauge (Société d’agriculture urbaine généreuse et engagée), en est à son troisième été sur les rives du canal de l’Ourcq à Bobigny. Devenue une référence de l’agriculture urbaine grand-parisienne, la ferme cultive également un goût pour la fête. L’houblonnière, le poulailler, la serre en hydroponie et la pépinière de plants potagers font bon ménage avec la buvette chaleureuse, le terrain de jeux et la scène toujours bien occupée. Samedis 13 et 27 juillet, deux open air s’annoncent d’anthologie. Infos pratiques : La Prairie du canal, 55 rue de Paris, Bobigny (93). Ouvert de 11h au coucher du soleil tous les week-ends jusqu’à mi-octobre. Entré libre. Accès : Métro Bobigny – Pantin – Raymond Queneau Ligne 5. Plus d’infos sur canalprairie.fr et Facebook

44. Ne résistez pas à l’appel des Fermes de Gally (Saint-Cyr-l’Ecole, Sartrouville et Feucherolles / Yvelines)

On ne les présente plus. Les Fermes de Gally, à Saint-Cyr-l’Ecole, Sartrouville et Feucherolles, sont engagées depuis de longues années dans une démarche d’agriculture responsable. Sous le soleil estival, la cueillette y est prospère. Et en cas de mauvais temps, on peut faire ses courses à l’abri dans des épiceries où les produits du terroir sont légion. Quant aux enfantsn, ils peuvent faire la connaissance des animaux de la ferme et apprendre à fabriquer du jus du pomme, du pain ou du beurre. Probable que vous ayez la ferme intention de revenir. Infos pratiques : Les Fermes de Gally, route de Bailly à Saint-Cyr-L’Ecole (78) – 33, rue de Chatou à Sartrouville (78) – 20 rue des petits prés à Feucherolles (78). La cueillette est ouverte tous les jours de 9h à 19h. Pour plus d’informations sur les activités proposées par chacun des sites rendez-vous sur ferme.gally.com

45. Nagez dans le bonheur à la ferme du même nom (Nanterre / Hauts-de-Seine)

A deux pas de la cité U de Nanterre, la Ferme du bonheur est un lieu comme vous n’en verrez nulle part ailleurs mêlant culture, fiestas et agriculture. Grange aménagée en salle de bal abritant aussi bien des concerts de clavecin que d’électro, piscine paysanne en bottes de foin, méchouis gargantuesques, tables rondes où l’on refait le monde et bien sûr un champ ayant comme particularité d’être situé sur le toit de l’autoroute A14. Coups de main bienvenus tous les dimanches.  Samedi 13 juillet la ferme se métamorphose en dancefloor géant pour la « Mamie-Bonheur au Champ« , soirée déjantée qui sera réitérée lors de 3 autres samedis caliente Infos pratiques : La Ferme du Bonheur, 220 avenue de la République, Nanterre (92). Accès : Gare de Nanterre Université RER A. Plus d’infos sur www.lafermedubonheur.fr et Facebook

La Ferme du Bonheur / © Remy Goli - Absolt
La Ferme du Bonheur / © Remy Goli – Absolt

46. Adonnez-vous au maraîchage bio chez V’île Fertile, (Paris 12e)

Ferme maraîchère bio-intensive, V’île Fertile cultive depuis 2013 un petit terrain au fond du surprenant jardin d’agronomie tropicale à l’orée du bois de Vincennes. Les adhérents entretiennent une parcelle de 600 m² complétée par une serre abritant des tomates. Reprenant les méthodes maraîchères du XIXe siècle, l’association vend ses récoltes tous les week-ends de 15h à 17h. Pour ceux qui souhaitent voir à quoi ressemble un maraîchage bio, la visite de la ferme vaut le détour. Infos pratiques : V’île Fertile, 45 bis avenue de la Belle Gabrielle, Paris (12e). Ouvert le week-end de 14h à 18h. Les ventes se tiennent entre 15h et 17h. Accès : Gare de Nogent-sur-Marne RER A. Plus d’infos sur vilefertile.paris

47. Tombez sous le charme du Potager du Roi (Versailles, Yvelines)

Créé sous Louis XIV pour garnir la table royale en fruits et légumes, le Potager du Roi est aujourd’hui un laboratoire de l’agriculture biologique. Cela fait cinq ans maintenant que les jardiniers de l’École nationale supérieure de paysage de Versailles ne s’en remettent qu’à des méthodes de biocontrôle, basées notamment sur l’intégration d’insectes. “On s’amuse à observer l’effet de surprise chez les visiteurs qui s’attendent à découvrir un jardin à la française bien ordonné. L’innovation aujourd’hui n’est pas nécessairement high tech et rutilante. Ici, nous travaillons à modifier notre rapport à l’environnement”, explique Antoine Jacobsohn, responsable des lieux. Les récoltes sont vendues dans la boutique à l’entrée du potager les mardis et les samedis à 10h. Difficile de trouver mieux pour faire ses courses. Infos pratiques : Le Potager du roi, 10 rue du Maréchal-Joffre, Versailles (78). Ouvert à la visite tout au long de l’année (du mardi au dimanche de 10h à 18h d’avril à octobre). Tarifs : 7€ le week-end, 4,5€ en semaine. Accès : Gare de Versailles Château Rive Gauche RER C. Plus d’infos sur potager-du-roi.fr

Le potager du Roi à Versailles / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Le potager du Roi à Versailles / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

 CULTURE

48. Allez faire de l’œil au Cyclop (Milly-la-Forêt / Essonne)

Créée il y a bientôt 50 ans dans le bois des pauvres à Milly, Le Cyclop du sculpteur Jean Tinguely appartient à la catégorie des oeuvres les plus fascinantes du Grand Paris. Cette immense tête en acier de 22 mètres de hauteur abrite un drôle de cabinet de curiosités où les férus d’art contemporain s’offrent un shoot de Dadaïsme, de Nouveau réalisme, d’Art cinétique et d’Art brut. Infos pratiques : Le Cyclop, le bois des pauvres à Milly-la-forêt (91). Toutes les visites sont guidées. Le Cyclop est ouvert jusqu’au 29 octobre. Du mercredi au dimanche  de 14h00 à 18h30 en juillet et août. Visite toutes les 45 min sans réservation, dernier départ à 17h45. Tarifs : 7,50€ (plein tarif), 5,50€ (tarif réduit). Plus d’infos sur lecyclop.com

Le Cyclop à Milly-la-Forêt / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Le Cyclop à Milly-la-Forêt / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

49. Traversez le désert (Chambourcy / Yvelines)

Le Désert de Retz, à Chambourcy, porte bien mal son nom. Car le parc de cette maison de plaisance du XVIIIe siècle n’offre pas la même ligne d’horizon à l’infini. Bien au contraire. Son propriétaire, l’aristocrate François Racine de Monville, avait fait édifier sur ses 38 hectares 17 fabriques, toutes plus romantiques les unes que les autres. Vous y découvrirez entre autres une colonne détruite haute de 25 mètres, le temple du Dieu Pan ou encore une église gothique, seule ruine authentique. Infos pratiques : Désert de Retz, allée Frédéric Passy, Chambourcy (78). Visites guidées (14€ adultes et 6€ enfants) et visites libres (10€ adultes et 6€ enfants) tous les samedis d’avril à octobre de 14h à 18h. Plus d’infos sur ledesertderetz.fr

50. Percez le mystère de la Joconde nue (Chantilly /Oise)

C’est une star mondiale qui se met à nu au musée Condé dans le château de Chantilly. La Joconde nue est un mystère à découvrir jusqu’au 6 octobre avec d’autres tableaux qui brisent le tabou de la nudité au féminin. Infos pratiques : « La Joconde nue, le mystère enfin dévoilé » au domaine de Chantilly, Chantilly (60). Jusqu’au 6 octobre dans la salle du jeu de paume du château. Ouvert tous les jours  de 10h à 18h. Tarifs : 17 € (plein tarif), 13,50 € (tarif réduit), gratuit pour les moins de 7 ans. Accès : Gare de Chantilly Gouvieux RER D. Plus d’infos sur domainedechantilly.com 

51. Faites-vous un musée sur la Seine en plein Paris (Paris / 7e)

Depuis le 4 juillet, l’équipage de Fluctuart, musée flottant dédié aux arts urbains, accueille curieux, novices et passionnés tous les jours gratuitement au pied du pont des Invalides.  Infos pratiques : Fluctuart, pont des Invalides, 2 port du Gros Caillou, Paris (7e). Ouvert du lundi au vendredi de 12h à minuit, samedi et dimanche de 11h à minuit. Entrée libre. Accès : Métro Assemblée nationale Ligne 12. Plus d’infos sur fluctuart.fr et Facebook

52. Entreprenez un pélerinage dans une cathédrale de l’art contemporain (Pantin / Seine-Saint-Denis)

Quatre nefs d’exposition de sept à douze mètres de hauteur sous plafond, des salles lumineuses d’une surface totale de 2000 m2, un espace dédié au « performing art »… Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’espace Thaddaeus Ropac, à Pantin, en jette dès le premier coup d’œil. Normal, vous êtes tout simplement dans l’une des plus grandes galeries d’art contemporain de France. Située à quelques rues des ateliers des groupes de luxe Hermès et Chanel, cette ancienne chaudronnerie du XIXème siècle a été transformée en centre d’art en 2012 par le célèbre galeriste autrichien Thaddaeus Ropac. Infos pratiques : Galerie Thaddaeus Ropac, 69, avenue du Général Leclerc, Pantin (93). Entrée libre du mardi au samedi de 10h à 19h. Accès : Gare de Pantin RER E et Ligne P. Plus d’infos sur ropac.net

53. Téléportez-vous au Moyen-Âge (Provins / Seine-et-Marne)

Quelque part en Île-de-France, une cité médiévale résiste encore et toujours aux codes du 21e siècle. Classée au patrimoine mondiale de l’Unesco, Provins vous invite à un voyage au temps du Moyen-Âge entre ses remparts. Infos pratiques : Le calendrier des événements est disponible sur provins.net. Accès : Gare de Provins Ligne P

54.  Admirez un petit bijou médiéval (Blandy-les-Tours / Seine-et-Marne)

Voisin de Melun, le château fort de Blandy-les-Tours est, à l’instar de Brie-Comte-Robert ou Dourdan, un exemple parfaitement conservé et restauré de l’architecture militaire du Moyen-Âge en Île-de-France. Son histoire raconte celle de la monarchie française, elle fut d’ailleurs un verrou du domaine royal dès le XIIe siècle, date de sa fondation. Sauvé de l’abandon au XIXe, le château fait l’objet d’importantes campagnes de restauration depuis… 1992. Un bijou méconnu, vraiment. Infos pratiques : Château de Blandy, place des Tours, Blandy-les-Tours (77). Ouvert tous les jours de 10h à 18h du 1er avril au 31 octobre. Tarif : 7€ (plein tarif), gratuit jusqu’à 17 ans. Plus d’infos sur chateau-blandy.fr 

Blandy-les-Tours / © Steve Stillman
Château de Blandy-les-Tours / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

55. Rendez visite à nos rois et reines (Saint-Denis / Seine-Saint-Denis)

Ce sont presque des membres de la famille et on ne pense jamais à passer les voir. Pourtant, ils occupent une splendide demeure haute sous plafond. La basilique cathédrale de Saint-Denis, merveille gothique du XIIIe siècle, abrite 42 rois, 32 reines ainsi que 63 princes et princesses dont certains représentés sous forme de gisants. Une opportunité rare de se retrouver nez à nez avec les effigies de quelques illustres comme François Ier, Catherine de Médicis, Louis XVI et Marie-Antoinette. Infos pratiques : Basilique cathédrale de Saint-Denis, 1 rue de la Légion d’Honneur, Saint-Denis (93). Accès : Métro Basilique de Saint-Denis Ligne 13. Plus d’infos sur saint-denis-basilique.fr

56. Célébrez l’amour (Pantin / Seine-Saint-Denis)

Après le foot l’an dernier, le sexe. Une recette qui a fait les beaux jours de Canal + et que les Magasins généraux à Pantin (Seine-Saint-Denis) remettent au goût du jour en célébrant leur nouvelle saison culturelle, “Futures of Love”. Une exposition qui interroge notre rapport à la sexualité à travers les oeuvres d’une quarantaine d’artistes internationaux mêlant dessins, peintures, sculptures, photographies, vidéos, installations multimédia et performances. Infos pratiques : “Futures of Love” aux Magasins généraux, 1 rue de l’ancien canal, Pantin (92). Jusqu’au 20 octobre. L’exposition est ouverte du mardi au dimanche de 12h à 21h (fermeture du 5 au 26 août). Entrée libre. Accès : Métro Eglise de Pantin Ligne 5. Plus d’infos sur magasinsgeneraux.com

L'exposition "Futures of Love" aux Magasins généraux à Pantin / © Les Magasins généraux
L’exposition « Futures of Love » aux Magasins généraux à Pantin / © Les Magasins généraux

57.  Allez sonner chez Monte-Cristo (le Port-Marly / Yvelines)

Le château de Monte-Cristo à Port-Marly est l’ancienne demeure d’Alexandre Dumas. Au cœur d’un parc à l’anglaise de neuf hectares, ce château a été commandé par l’écrivain qui souhaitait s’éloigner du tumulte de la capitale. Infos pratiques : Château de Monte-Cristo, Le Port-Marly (78). Fermé le lundi. Tarifs parc et château : 7€ (plein tarif) et 5€ (tarif réduit). Plus d’infos sur chateau-monte-cristo.com

 58. Faites-vous une expo dans une galerie au milieu des champs (Boissy-le-Châtel / Seine-et-Marne)

Gigantesque galerie d’art au milieu des champs, la Galleria Continua a réuni 24 artistes autour de la double signification du mot « pouvoir », à la fois synonyme d’autorité et de possible. La galerie vient en outre d’inaugurer un skatepark ultra-design. Infos pratiques : Exposition “Pouvoir & Pouvoir”, Galleria Continua-Les Moulins, 46 rue de la Ferté-Gaucher, Boissy-le-Châtel (77). Du 23 juin au 22 septembre. Entrée libre. Plus d’infos sur galleriacontinua.com

59. Demandez à votre DeLorean de vous emmener à Saint-Arnoult le 16 juin 1970 (Saint-Arnoult / Yvelines)

Ancien moulin, la demeure d’Elsa Triolet et d’Aragon est restée figée au 16 juin 1970, date du décès d’Elsa. De la cuisine à la chambre à coucher en passant par le salon et la mezzanine abritant plus de 30.000 ouvrages, des visites commentées font revivre les lieux tout au long de l’année. Infos pratiques : Maison d’Elsa Triolet et Aragon, Moulin de Villeneuve, rue de la Villeneuve, Saint-Arnoult-en-Yvelines (78). Ouvert tous les jours. Tarifs : 9,5€ (plein tarif), 7,5€ (tarif réduit). Gratuit pour les moins de 12 ans.  Gratuit pour les moins de 12 ans. Plus d’infos sur maison-triolet-aragon.com

60. Ouvez un livre d’Histoire (Fontainebleau / Seine-et-Marne)

Il fait partie des 41 sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco en France. Il a vu défiler la plupart des souverains français, de François 1er à Napoléon III. Il est un patchwork de styles, synthèse des arts du XIIe au XIXe siècle. Napoléon 1er y a détenu en captivité un pape. Il est entouré d’un parc de 130 hectares… Si vous n’avez pas trouvé de quel monument il s’agit, c’est qu’il est grand temps pour vous d’aller faire connaissance avec le château de Fontainebleau. Infos pratiques : Château de Fontainebleau, ouvert tous les jours sauf les mardis. Horaires : de 9h30 à 18h d’avril à septembre. Tarifs : 12€ (plein tarif), 10€ (tarif réduit), gratuit pour les moins de 26 ans. Accès : Gare de Fontainebleau Avon Ligne R. Plus d’infos sur chateaudefontainebleau.fr

Le château de Fontainebleau / © Olga Khomitsevich - Flickr sous Creative Commons
Le château de Fontainebleau / © Olga Khomitsevich – Flickr sous Creative Commons

61.  Sautez dans la 4e dimension à la Closerie Falabala (Périgny-sur-Yerres / Val-de-Marne)

Jean Dubuffet avait la folie des grandeurs. Ce ne sont pas les habitants de Périgny-sur-Yerres qui diront le contraire. L’artiste (1901-1985) les a gratifiés de deux œuvres monumentales, sortes d’ « ovnis artistiques ». Imaginez pour commencer de hauts murs, tout en courbe, peints en blanc et revêtus de tracés noirs sur plus de 1600 m². Tel est l’univers de La closerie Falbala. Puis entrez dans les entrailles de l’œuvre pour découvrir la Villa Falbala, chambre mystérieuse recouverte d’une écriture informe. Bluffant. Infos pratiques : Closerie Falbala, rue du Moulin neuf, sente des vaux, ruelle aux chevaux à Périgny-sur-Yerres (94). Ouvert toute l’année sauf les lundis, mercredis et jours fériés. Visite uniquement sur rendez-vous. Contact : Michèle Chakhoff, 01 47 34 12 63. Tarif : 8€, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans. Plus d’infos sur dubuffetfondation.com

62. Déambulez entre les œuvres et les tours du parvis de La Défense (La Défense / Hauts-de-Seine)

Avec près de 70 oeuvres signées Calder, César ou encore Miró, le parvis de La Défense (Hauts-de-Seine) est une galerie inattendue. Et jusqu’au 6 octobre, il accueille une dizaine d’oeuvres supplémentaires dans le cadre de la deuxième édition de son festival « Les Extatiques ». Sculptures gonflables, photographies, installations, les propositions sont variées. Vous verrez entre autres des tentacules sortir d’un immeuble (photo ci-dessus) ainsi qu’une Peugeot en lévitation sur le dos. Renversant. Infos pratiques : « Les Extatiques », parcours d’art contemporain sur le parvis de La Défense (92) jusqu’au 6 octobre. Gratuit. Accès : Métro La Défense Ligne 1 / Gare de La Défense RER A, Lignes L et U, Tramway T2. Plus d’infos sur ladefense.fr

63. Admirez les chevaux danseurs étoiles de Bartabas (Versailles / Yvelines)

Habituellement, les petits rats sont les seules bêtes à quatre pattes que l’on trouve dans les corps de ballet. Pas à Versailles, où les chevaux eux-aussi savent faire preuve de grâce. Fondée en 2003 par le célèbre écuyer et metteur en scène Bartabas, l’Académie équestre nationale se présente comme un lieu unique au monde où le dressage est enseigné aux côtés d’autres disciplines comme l’escrime, la danse et le chant. Pour le plaisir des yeux, on peut en visiter les coulisses ou assister à La voie de l’écuyer, un spectacle qui fait se demander si le danseur étoile Rudolf Noureev ne s’est pas réincarné en cheval. Infos pratiques : La voie de l’écuyer, Académie équestre de Versailles, avenue Rockefeller.« La voie de l’écuyer », les samedis à 18h et les dimanches à 17h jusqu’au 18 août. Tarifs : 25€. Déconseillé au moins de 8 ans. Réservation obligatoire. Accès : Gare de Versailles château – Rive gauche RER C. Plus d’infos sur bartabas.fr

Académie équestre de Versailles
Les grandes écuries de l’académie équestre de Versailles / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

64. Parcourez Versailles Confidential (Château de Versailles / Yvelines)

Le château de Versailles recèle plus de 2000 pièces différentes. Il est pourtant fort probable que vous ne connaissiez que la galerie des glaces et les grands appartements du Roi. Faites donc un pas de côté et pénétrez avec un guide dans les appartements privés de Louis XV et Louis XVI. Infos pratiques : Visite guidée des appartements privés des rois, château de Versailles, place d’armes. Durée : 1h30. Tarifs : 10€ + l’entrée au château à 18€. Accès : Gare de Versailles château – Rive gauche RER C. Plus d’infos sur billetterie.chateauversailles.fr

65. Partez à l’assaut d’un château fort (Chevreuse / Yvelines)

Le château de la Madeleine est un décor de film de cape et d’épée ayant traversé les siècles, dix en tout, pour nous offrir un vestige merveilleusement préservé de l’époque médiévale. Haut perché, il servait autrefois à surveiller les routes allant de Paris à Chartres. Désormais, il constitue un belvédère de choix pour promener ses yeux sur la vallée de Chevreuse et offre une vue plongeante sur le village de Chevreuse. Infos pratiques : Château de la Madeleine, chemin Jean Racine, Chevreuse (78). Fermé le lundi. Entrée libre. Plus d’infos sur parc-naturel-chevreuse.fr

66. Passez une soirée aux chandelles chez Fouquet (Château de Vaux-le-Vicomte, Seine-et-Marne)

De mai à octobre à Vaux-le-Vicomte, on coupe l’électricité les samedis soirs et on allume les bougies. Cela donne « Les soirées aux chandelles » avec au total 2.000 flammettes qui éclairent les jardins de l’ancienne demeure de Nicolas Fouquet, surintendant des finances du temps de Louis XIV. Même mort depuis plus de 300 ans, ce dernier sait recevoir. Infos pratiques : Château de Vaux-le-Vicomte, Maincy (77). « Les soirées aux chandelles », jusqu’au 5 octobre chaque samedi soir de 17h à minuit. Tarif : 19,90€, 14€ (enfants de 6 à 17 ans), gratuit pour les moins de 6 ans. Plus d’infos sur vaux-le-vicomte.com

Vaux-le-Vicomte / © Vaux-le-Vicomte
Les soirées aux chandelles de Vaux-le-Vicomte / © Vaux-le-Vicomte

 67. Allez à la rencontre d’un futur lieu du Grand Paris de la culture (Clichy-Montfermeil / Seine-Saint-Denis)

Faire émerger un lieu culturel majeur du Grand Paris à Clichy-Montfermeil, c’est l’objectif des Ateliers Médicis qui inaugurent leur premier festival d’été. Installés dans un bâtiment provisoire depuis 2018, en attendant 2025 et la construction d’un équipement définitif en lieu et place d’une ancienne tour de bureaux, ils ont concocté une programmation remplie à ras bord d’événements gratuits et pour tous les âges jusqu’au 26 juillet. Infos pratiques : « L’été des Ateliers », du 15 juin au 26 juillet aux Ateliers Médicis, 4 allée Françoise Nguyen, Clichy-sous-Bois. Gratuit. Accès : Gare du raincy/Villemomble RER E puis bus 603 arrêt Lycée Alfred Nobel ou bus 602 arrêt Sept îles. Plus d’infos sur ateliersmedicis.fr

68. Envolez-vous les pieds sur terre au Musée de l’Air et de l’Espace (Le Bourget / Seine-Saint-Denis)

Lieu incontournable pour les férus d’aviation et de constellations, le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget fêtera ses 100 ans l’an prochain. Outre ses collections qui vous permettent de passer en un battement d’ailes des premières machines volantes au Concorde et à la fusée Ariane (reproduite à l’échelle 1), vous pouvez également vous offrir un space odyssey en prenant place dans le planétarium. Une fois à bord, vous vous laissez guider par le Capitaine Kirk local, qui partage avec vous ses connaissances et vous entraîne aux confins de l’univers.  Infos pratiques : Musée de l’Air et de l’Espace, aéroport de Paris-Le Bourget, 3 esplanade de l’Air et de l’Espace, Le Bourget (93). Les exposition permanentes sont en accès libre. Les animations comme le planétarium sont payantes, à partir de 7€. Accès : Tramway T11 arrêt Dugny-La Courneuve. Plus d’infos sur museeairespace.fr

69. Fouillez l’Histoire de France au musée de l’Archéologie nationale (Saint-Germain-en-Laye / Yvelines)

Installé par Napoléon Troisième du nom entre les murs du monumental château de Saint-Germain-en-Laye, le Musée de l’archéologie nationale est un livre d’histoire en 3D qui plaît autant aux parents qu’aux enfants. Infos pratiques : Musée d’archéologie nationale, place Charles de Gaulle, Saint-Germain-en-Laye (78). Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 17h. Tarifs :  7€ (plein tarif), gratuit pour les moins de 26 ans. Accès : Gare de Saint-Germain-en-Laye RER A. Plus d’infos sur musee-archeologienationale.fr 

Musée d'archéologie nationale / © MAN
Musée d’archéologie nationale / © MAN

FESTIVALS

70. Ecarquillez les yeux et les oreilles au Barrière Enghien Jazz Festival (Enghien-les-Bains / Val-d’Oise)

Le vrai plus du Barrière Enghien Jazz Festival, c’est la scène du lac où vont se produire cette année gratuitement Kool and the Gang, Beat Assailant, Charlie Winston et Rickie Lee Jones. Le théâtre à l’italienne du Casino recevra quant à lui quelques légendes à l’instar du pianiste Chick Corea et du saxophoniste Maceo Parker. 

Infos pratiques : Barrière Enghien Jazz Festival, 3 avenue de ceinture, Enghien-les-bains (95). Du 3 au 7  juillet. Accès : Gare d’Enghien Ligne H. Plus d’infos sur barriere-enghien-jazz-festival.fr

Festival Les Bains numériques à Enghien / © N.Laverroux
La scène du lac à Enghien / © N.Laverroux

71. Soyez fort, soyez fort d’Aubervilliers (Aubervilliers / Seine-Saint-Denis)

S’il est d’un genre plutôt discret, le fort d’Aubervilliers force sa nature en ce mois de juillet et ouvre son enceinte fortifiée au public tous les week-ends du mois de juillet avec au programme marché de créateurs, expo photos, bal hip hop, sports urbains, concert de rock kabyle… Infos pratiques : « L’été au fort » au fort d’Aubervilliers, 174 avenue Jean Jaurès, Aubervilliers (93). Accès : Métro Fort d’Aubervilliers Ligne 7. Plus d’infos sur villesdesmusiquesdumonde.com 

72. Dansez dans des douves (Egreville / Seine-et-Marne)

C’est un lieu exceptionnel qui accueille pour la cinquième année consécutive le festival La Douve Blanche. Les douves du château d’Égreville vont servir d’écrin à une scénographie futuriste ainsi qu’à une programmation pointue issue des labels montants de la scène parisienne, avec en prime des chefs invités pour régaler la joyeuse assemblée. Infos pratiques : La Douve Blanche Festival, du vendredi 5 au dimanche 7 juillet. Au château d’Egreville, rue du parc, Égreville (77). Tarifs : pass 3 jours 49€, pass samedi soir 39€. Plus d’infos sur ladouveblanche.com

73. Évitez d’aller à Avignon avec Nous n’irons pas à Avignon (Vitry / Val-de-Marne)

Ancienne halle de fret devenue espace de création artistique depuis 1996, Gare au théâtre est un monument de la scène culturelle de Vitry. En parallèle de la grand-messe du théâtre célébrée comme chaque année dans la cité des papes, Gare au théâtre dégaine sa contre-prog avec le festival « Nous n’irons pas à Avignon ». Marathon de théâtre intense et festif, la 21ème édition de ce festival promet de brûler les planches ! Infos pratiques : «Nous n’irons pas à Avignon», Gare au théâtre, 13 rue Pierre Sémard, Vitry sur Seine (94). Du 11 juillet au 4 août. Accès : Gare de Vitry RER C. Plus d’infos sur gareautheatre.com

74. Prenez vos quartiers d’été dans le Grand Paris

Le festival “Paris l’été” se décline du 12 juillet au 3 août de part et d’autre du périph’ en faisant comme toujours la part belle aux formes insolites, naviguant entre théâtre, cirque et danse. Infos pratiques : Paris l’Eté, du 12 juillet au 3 août. Plus d’infos sur parislete.fr

75. Testez votre audition à Rock en Seine (Saint-Cloud / Hauts-de-Seine)

Aphex Twin, Foals, The Cure, Major Lazer… Le casting de Rock en Seine est peut-être moins bling bling que celui de Lollapalooza à Longchamps, mais ça ne l’empêche pas d’être alléchant. En plus de ça, il vous en coûtera 69€ la journée contre 79€ pour le Lolla. Infos pratiques : Rock en Seine, du 25 au 27 août au Domaine de Saint-Cloud (92). Accès : Métro Boulogne Pont de Saint-Cloud Ligne 10. Plus d’infos sur rockenseine.com

76. Sortez sur les futurs Champs Elysées du Grand Paris (Canal de l’Ourcq / Paris et Seine-Saint-Denis)

Certains y voient les futurs Champs-Elysées du Grand Paris. Histoire d’être à la hauteur de la comparaison, le canal de l’Ourcq et son comparse le canal Saint-Denis vont ambiancer l’été avec une foule d’animations, sur et en dehors de l’eau, à Paris et dans plusieurs villes du 9-3 comme Pantin et Bobigny. La liste de ce qui vous attend est longue et mêle croisières brunchs, bals pop’, balades street art, navettes fluviales, kayak… Info pratiques : « L’Eté du canal » du 6 juillet au 25 août le long du canal de l’Ourcq et du canal Saint-Denis. Plus d’infos sur tourisme93.com

Croisière électro dans le cadre de l'Ete du canal / © CDT 93
Croisière électro dans le cadre de l’Ete du canal / © CDT 93

RESTAURANTS

77. Croquez dans les meilleures pizza du Grand Paris

Elles sont à retrouver rubrique « Artdevivre » avec le hashtag #lameilleurepizzadugrandparis.

Sapori d'Italia à Suresnes / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Sapori d’Italia à Suresnes / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

78. Passez à table dans un lieu inattendu (Pantin / Seine-Saint-Denis)

Lorsqu’on pense au Centre national de la danse, viennent à l’esprit des images d’entrechats plus que d’entremets. Et pourtant, les deux cohabitent ici entre les murs en béton armé de cet ancien centre administratif symbole de l’architecture brutaliste. Ouverte récemment, la cantine Mingway joue la carte du bio et des circuits-courts avec une formule complète qui n’excède pas 16€. Mention spéciale pour le brownie maison (3€), particulièrement apprécié des habitués. En plus de sa cuisine qui respecte les saisons, Mingway fait partie du réseau solidaire Ernest, 200 restaurateurs qui appliquent un “pourmanger” de quelques centimes à leurs tarifs afin de financer des actions locales d’aide alimentaire. Mingway, c’est enfin une grande terrasse surplombant le canal et un nouveau chef du réseau Ernest invité chaque samedi pour cuisiner un brunch original (23€). Infos pratiques : Mingway au Centre national de la danse, 1 rue Victor-Hugo, Pantin (93) Le café-bar est ouvert du lundi au jeudi de 9h30 à 22h et jusqu’à minuit le vendredi et le samedi (avec des planches apéro). Service du midi de 12h à 14h30 du lundi au vendredi. Brunch le samedi de 12h à 16h. Tél. : 06 05 95 06 98. Accès : Métro Hoche Ligne 5. Plus d’infos sur cnd.fr

79. Laissez-vous surprendre par le chef Pierre Lambert (Courbevoie / Hauts-de-Seine)

Avec le chef Pierre Lambert, il faut accepter de se laisser porter et s’attendre à être bousculé. Bref, à vivre une expérience. Et pour cause. Dans son bistrot de Courbevoie, il fonctionne sans carte et sans menu. Cette chronique devrait donc s’arrêter là et laisser votre imagination prendre le relai. Néanmoins, histoire de mettre votre cortex en appétit, voici quelques-uns des plats que vous avez ratés : cèpe en différentes texture, nougat de foie gras, cabillaud mazoute, soupe de camembert et brioche perdue au Mexique. En vrai, c’est tout aussi bon qu’en rêve. Infos pratiques : Bistrot Pierre Lambert, 215 boulevard Saint-Denis, Courbevoie (92). Menu de 38€ à 62€. Ouvert du mardi au samedi midi et soir. Tél. : 01 43 33 25 35. Accès : Métro Pont de Levallois – Bécon Ligne 3. Plus d’infos sur pierrelambert.fr

80. Décontractez-vous dans le Central Perk du Grand Paris (Saint-Ouen / Seine-Saint-Denis)

Le décor de la cantine Commune image rappellera aux nostalgiques de Friends l’ambiance du Central Perk. Sa grande salle aux vieilles briques apparentes joue la carte du design « récup chic ». Ici le plat fait maison est à 10€ et la carte est renouvelée chaque jour. Infos pratiques : Cantine Commune image, 8 rue Godillot, Saint Ouen (93). Plat à 10€, plat + entrée ou dessert 10€. Tél. : 01 47 87 50 45. Fermé samedi et dimanche. Accès : Métro Garibaldi Ligne 13. Plus d’infos sur Facebook

La Cantine Commune image à Saint-Ouen / DR
La Cantine Commune image / DR

81. Rapprochez-vous des étoiles (Vincennes / Val-de-Marne, Pontoise / Val-d’Oise)

Le 21 janvier dernier, deux nouvelles tables de l’outre-périphérique se sont vues décerner leur première étoile par le Guide Michelin, L’Ours à Vincennes et L’Or Q’Idée à Pontoise. Deux tables que les journalistes d’Enlarge your Paris et les blogueuses de Plus On Est de Food Plus on Rit ! avaient déjà reniflées. Plus d’infos rubrique « Artdevivre »

82. N’ayez pas peur qu’on vous sourit chez Al Dabké (Ivry / Val-de-Marne)

Sur la place à la sortie du métro Mairie d’Ivry, la terrasse d’Al Dabké ne désemplit pas. Dans ce restaurant familial, on vous accueille avec un grand sourire et des plats faits maison mêlant falafels, houmous, chawarma, couscous et grandes assiettes de mezzés à partager.  En dessert, surtout ne passez pas à côté de la crème de lait à la fleur d’oranger. Infos pratiques : Al Dabké, 1 rue Robespierre, Ivry (94). Ouvert du lundi au samedi de 12h à 15h et de 18h30 à 23h, le dimanche de 12h à 15h. Tél. : 01 46 58 56 56. Plus d’infos sur Facebook

83. Découvrez un concept unique au monde (Châtillon / Hauts-de-Seine)

Attention, concept unique au monde. Le Barbezingue est le premier restaurant à faire également barbier, club de jazz, fronton de pelote basque, terrain de pétanque, hammam, épicerie, table d’hôtes et bar à vin. Grand ordonnateur de cet improbable mélange, le chef Thierry Faucher est passé entre autres par les cuisines du Crillon sous l’ère du triplement étoilé Christian Constant. Adepte de la bistronomie, ce briseur de codes met son savoir-faire à la portée de tous. Au zinc, vous dégustez des tapas dont l’os à moelle en bouillon à 1€. A l’étage, vous prenez place sur de grandes tables en bois pour profiter d’un menu à volonté à 26€. Au petit déj, on vous installe dans l’épicerie et on vous régale de terrines et de pâtisseries maison pour 14€. Enfin, pour les grandes occasions, vous vous offrez un menu dégustation à 44€. Dommage que le chef n’ait pas encore eu l’idée d’ouvrir des chambres. Infos pratiques : Le Barbezingue, 14 boulevard de la Liberté, Châtillon (92). Fermé le dimanche soir et le lundi. Tél. :01 49 85 83 50. Accès : Tramway T6 arrêt Centre de Châtillon. Plus d’infos sur barbezingue.com

84. Allez-vous asseoir chez les Grecs (Saint-Ouen / Seine-Saint-Denis)

Se faire un Grec en banlieue est souvent synonyme de kebab. Pas chez Yaya, où un ancien chef de palace parisien s’est associé à deux ambassadeurs de la gastronomie hellène pour créer une table qui vaut le détour. Infos pratiques : Yaya, 8 rue de l’Hippodrome, Saint-Ouen (93). Ouvert tous les jours. Plats entre 6€ et 25€. Tél. : 01 44 04 27 65. Accès : Métro Mairie de Saint-Ouen Ligne 13. Plus d’infos sur yayarestaurant.com

Le Yaya à Saint-Ouen / © Anaïs Lerma pour Enlarge your Paris
Le Yaya à Saint-Ouen / © Anaïs Lerma pour Enlarge your Paris

DETENTE

85. Adonnez-vous aux sports de plage sans la mer (Pantin / Seine-Saint-Denis)

Premier complexe francilien dédié aux sports de plage, la Sand Fabrik abrite un bac à sable de 1000 m² pour jouer toute l’année au beach volley, au beach tennis, au beach soccer, au beach rugby, au beachminton ou encore au beach handball. Infos pratiques : Sand Fabrik, 45 rue Délizy, Pantin (93). Ouvert 7/7 jours de 10h à minuit. Tarifs : de 5,50€ à 12€ de l’heure. Accès : Gare de Pantin RER E. Plus d’infos sur sandfabrik.com et Facebook

86. Ploufez dans le bassin de la Villette (Paris, 19e)

Jusqu’au 1er septembre, le bassin de la Villette à Paris est à nouveau ploufable. Il est possible de s’y baigner tous les jours de 11h à 20h dans trois aires distinctes : deux bassins ludiques pour les enfants (sous le contrôle d’un adulte accompagnant) d’une profondeur de 40 cm ; un petit bain d’une profondeur maximale de 120 cm ; un grand bain réservé d’une profondeur de 200 cm. Et 150 transats à disposition pour se dorer la pilule au soleil. Infos pratiques : Bassin de la Villette, Paris (19e). Baignade gratuite. Ouvert tous les jours de 11h à 21h jusqu’au 1er septembre. Accès : Métro Laumière Ligne 5. Plus d’infos sur quefaire.paris.fr

87. Allez à l’hôtel même sans dormir (Saint-Ouen / Seine-Saint-Denis)

Plus qu’un hôtel branché, le MOB s’est affirmé comme un spot incontournable du Nord grand-parisien, ouvert aussi à ceux qui ont déjà un lit ailleurs. Barbecue collectif, cours de yoga, projections de ciné en plein air et un bal pop le samedi 13 luillet, l’été s’annonce joyeux. Infos pratiques : MOB HOTEL, 4-6 rue Gambetta, Saint-Ouen (93). Tél. : 01 47 00 70 70. Accès : Métro Garibaldi Ligne 13. Plus d’infos sur mobhotel.com/paris et sur Facebook

88. Barbotez au pied d’une péniche culturelle en vogue (Paris 19e et la Seine-Saint-Denis)

Apparu en 2017 sur les canaux grand-parisiens, le Canal Barboteur navigue à nouveau cet été et jusqu’en octobre entre Paris et Bobigny. Du jeudi au dimanche, la péniche alterne entre quatre escales avec au menu concerts, projections, pièces de théâtre, expositions, conférences, restauration maison et bières artisanales franciliennes. Il ne vous reste plus qu’à choisir votre décor : les quais du canal Saint-Martin à Paris (10e), la nouvelle place de la pointe à Pantin (93) ou encore un chemin de halage à Bobigny (93). Le Canal Barboteur, du jeudi au dimanche jusqu’en octobre en alternance entre quatre escales situées entre Louis Blanc (10e) et Bobigny (Seine-Saint-Denis). Plus d’infos sur canal-barboteur.com et Facebook.

89. Coulez-vous la douce dans le biergarten champêtre de La Montreuilloise (Montreuil / Seine-Saint-Denis)

En plein coeur des murs à pêches à Montreuil, ancien verger qui s’étendait sur 500 ha au XIXe siècle, on fabrique depuis 2014 l’une des bières les plus fameuses du Grand Paris, la Montreuilloise. Tous les samedis après-midis jusqu’au 5 octobre, c’est le retour du bar d’été. Savourez une mousse sous un peuplier entouré de pieds de houblon avec en accompagnement des planches végétariennes et carnivores. Si vous rêvez de fabriquer votre propre breuvage, la Montreuilloise vous accueille le samedi pour des ateliers de brassage (prochaine dispo le 20jJuillet). Attention, les créneaux se remplissent à vitesse grand V ! Infos pratiques : La Montreuilloise, 97 rue Pierre de Montreuil, Montreuil (93). Ouverture du bar d’été tous les samedis jusqu’au 5 octobre de 13h à 19h. Accès : Métro Mairie de Montreuil Ligne 9 puis bus 122 arrêt Nouvelle France. Plus d’infos sur la-montreuilloise.com et Facebook

La terrasse de la brasserie la Montreuilloise à Montreuil © La Montreuilloise
La terrasse de la brasserie la Montreuilloise à Montreuil © La Montreuilloise

90. Découvrez les rooftops du Grand Paris

S’ils sont désormais légion dans Paris, les rooftops restent jusqu’à présent plus rares de l’autre côté du périph’. Nous sommes partis à leur recherche. Plus d’infos rubrique « Artdevivre »

91. Sortez le long du périph’…

Le périphérique sera l’une des attractions de la prochaine Nuit blanche le 5 octobre, au cours de laquelle un vélodrome lumineux sera aménagé entre la Porte de Pantin et la Porte de La Villette. Alors qu’il est question de le transformer en boulevard urbain pour en limiter les nuisances, nous nous sommes intéressés à ses voisins. Plus d’infos rubrique « Artdevivre »

92. … ou à La Défense (Meudon / Hauts-de-Seine)

Des nuits électro au pied des tours de La Défense avec vue sur le Grand Paris, c’est la nouvelle promesse faite aux fêtards avec le NODD qui a ouvert en avril. Infos pratiques : NODD, ​2 esplanade du Général Charles de Gaulle, Courbevoie (94). Ouvert de 16h à 2h du lundi au vendredi et toute la nuit lors des soirées du week-end. Plus d’infos sur  F​acebook

Le NODD sur le parvis de La Défense / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Le NODD sur le parvis de La Défense / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

93. Invitez-vous entre chien et loup au milieu des girafes (Paris / 12e)

Jusqu’au 15 août, le zoo de Paris vous propose tous les jeudis soirs de prendre l’apéro au milieu des animaux pour profiter du soleil couchant sur la savane grand-parisienne. Infos pratiques : Les nocturnes au parc zoologiques de Paris, avenue Daumesnil, Paris (12e). Tous les jeudis soirs de 19h à 22h jusqu’au 15 août. Tarif : 15€. Accès : Métro Porte Dorée Ligne 8. Plus d’infos sur parczoologiquedeparis.fr

94. Refaites le monde en regardant couler la Seine… (Asnières-sur-Seine / Hauts-de-Seine)

Après le Nord aux buttes Chaumont, le centre aux Invalides, le Rosa Bonheur s’est offert l’Ouest en 2017 en s’installant sur les quais de Seine à Asnières. Toutefois, qu’importe l’emplacement sur la rose des vents. L’esprit du Rosa reste le même. On se retrouve au grand air sur de longues tables en bois, un verre de Spritz à la main et une pizza cuite au feu de bois entre les dents. Comble du luxe, le Rosa a même prévu un petit espace de jeux pour les enfants histoire que les parents puissent refaire le monde sans être interrompus. Et depuis cette année, on profite également de la barge auparavant installée dans le port des Invalides à Paris (7e). Infos pratiques : Rosa Bonheur à l’Ouest, 20 quai du docteur Dervaux, Asnières-sur-Seine (92). Ouvert tous les jours. Accès : Gare d’Asnières-sur-Seine Lignes L et J. Plus d’infos sur Facebook

95 … ou au milieu du bois de Boulogne (Paris / 16e)

« Premier lieu à Paris dédié à l’écologie et l’humanisme”. C’est ainsi que se présente la Fondation GoodPlanet, installée dans le bois de Boulogne et créée par le photographe Yann Arthus-Bertrand. Sentier pédagogique à travers les bois, potager en permaculture, salon de lecture, ateliers de sensibilisation pour les enfants, projections de films et de documentaires, brunchs musicaux, expo photo, tous les moyens sont bons pour nous faire réfléchir à notre rapport à la nature. Prenez le temps également de vous plonger dans la collection de 800 instruments du monde entier qu’un médiateur vous fait tester.  Infos pratiques : Fondation GoodPlanet, bois de Boulogne, 1 carrefour de Longchamp, Paris (16e). Ouvert du mercredi au vendredi de 12h à 18h, samedi et dimanche de 11h à 19h. Entrée libre. Accès : Bus 244 arrêt Carrefour de Longchamp et bus 241 arrêt Camping des moulins. Plus d’infos sur goodplanet.org

Fondation GoodPlanet dans le bois de Boulogne / © Fondation GoodPlanet
Fondation GoodPlanet dans le bois de Boulogne / © Fondation GoodPlanet

96. Jouez-la comme Spiderman

Si être au pied du mur ne vous fait pas peur, on vous a préparé une sélection pour vous exercer à la grimpe en intérieur et en extérieur en Île-de-France. Plus d’infos rubrique « Artdevivre »

97. Sirotez un cocktail sur la Seine (Boulogne / Hauts-de-seine)

Pour qu’une croisière s’amuse, il faut un pro des cocktails. Ce n’est pas Isaac, le barman du Pacific Princess, qui dira le contraire. Il était donc logique qu’un bar à cocktails emménage sur le pont de la Seine musicale, immense paquebot de béton voguant sur la Seine du côté de Boulogne. Avant d’ouvrir le New Rose, les fondateurs se sont livrés à un tour du monde dont ils ont rapporté quelques recettes qui font la richesse de leur carte à l’image du Maï-Taï, mélange de rhum Clément 40, de rhum Zacapa Solera 23, de Cointreau, de sirop d’orgeat, de sirop de sucre de canne et de citron vert. Le New Rose, c’est aussi un sélection de plus de cinquante whisky, une dizaine de rhum vieux, une terrasse avec vue sur seine et une salle aux fauteuils molletonnés. Un cocktail gagnant. Infos pratiques : Le New Rose, cours de l’Île Seguin, Boulogne-Billancourt (92). Ouvert . Cocktails à 13 ou 14€. Ouvert de 18h à 2h du lundi au samedi. Accès : Métro Pont de Sèvres Ligne 9. Plus d’infos sur Facebook

 98. Visitez les décors des toiles de Van Gogh en vrai (Boulogne-Billancourt / Hauts-de-Seine)

Il y a les décors de carte postale, et il y a les décors devenus chefs-d’oeuvre. C’est le cas du village d’Auvers-sur-Oise dans le Val-d’Oise, immortalisé par les peintres impressionnistes dont Vincent Van Gogh, qui va y passer les 70 derniers jours de sa vie entre mai et juillet 1890 et réaliser plus de 70 tableaux dont les toiles célèbres des « Champs aux corbeaux » et de « L’église d’Auvers-sur-Oise ». Partir sur ses traces avec notre sélection spéciale. Plus d’infos rubrique « Balades »

L'église d'Auvers-sur-Oise, qui a inspiré l'un des chefs-d'oeuvre de Van Gogh / © R_a_p_h_a_e_l (Creative commons - Flickr)
L’église d’Auvers-sur-Oise, qui a inspiré l’un des chefs-d’oeuvre de Van Gogh / © R_a_p_h_a_e_l (Creative commons – Flickr)

DÉJÀ LA RENTRÉE

99. Prolongez les vacances au LaBel Valette Fest (Pressigny-les-Pins, Loiret)

Nous l’avions adoré l’été dernier. Il revient avec une seconde édition encore plus explosive : le festival LaBel Valette remet le street art à l’honneur les 30 et 31 août au château de Pressigny dans un coin de campagne du Loiret. A 55 minutes en train de Paris, 22 artistes en résidence ont relooké 5 000 m² de murs de ce site surprenant. Au programme, conférences, battles de graffiti, ateliers, live painting, concerts et stands d’artisans locaux. Infos pratiques : LaBel Valette Festival #2 au domaine de La Valette, route de Montargis, Pressigny-les-Pins (Centre-Val-de-Loire). Vendredi 30 août de 14h à 3h et samedi 31 août de 14h à 4h. Tarifs : 1 jour 12€, pass 2 jours 22€ (camping inclus), gratuit pour les moins de 8 ans. Accès : Gares de Nogent-sur-Vernisson et de Montargis (un système de navettes sera disponible pour accéder au site). Infos et billetterie sur Facebook

Le Label Valette Fest au château de Pressigny dans le Loiret / © Label Valette Fest
Le Label Valette Fest au château de Pressigny dans le Loiret / © Label Valette Fest

100. Continuez votre exploration du Grand Paris avec nous

En septembre et en octobre, nous organisons une nouvelle série de randonnées urbaines afin de découvrir les paysages qui seront desservis par le métro du Grand Paris Express et le prolongement du RER E jusqu’à Mantes-la-Jolie. Pour être certain de ne pas rater l’ouverture des inscriptions, abonnez-vous dès maintenant à la newsletter !

Arcueil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Randonnée urbaine organisée par Enlarge your Paris le long de la future Ligne 15 du Grand Paris Express / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

A lire  : « Par ici le Grand Paris », une nouvelle signalétique qui efface le périphérique