Culture

|

Comment j’ai eu le vertige pour de vrai en testant la réalité virtuelle chez Illucity

L'espace de réalité virtuelle Illucity à La Villette / © Illucity
L’espace de réalité virtuelle Illucity à La Villette / © Illucity

Ouvert en décembre dernier sur le parvis de la Cité des Sciences à La Villette, Illucity est un parc d'attraction entièrement dédié à la réalité virtuelle. Bravant son vertige, la journaliste Mona Prudhomme s'est retrouvée plongée dans le décor d'Assassin's creed, le blockbuster du géant montreuillois Ubisoft.

Il est l’un des jeux vidéo les plus vendus au monde, fabriqué à Montreuil (Seine-Saint-Denis) chez Ubisoft. Réputé pour ses reconstitutions historiques minutieuses, Assassin’s Creed est aussi l’une des attractions majeures dIllucity, nouvel espace de réalité virtuelle dans le parc de La Villette (19e). J’ai donc (non sans mal) surmonté mon vertige pour résoudre le mystère de la pyramide perdue de Nebka. Et l’immersion est bluffante !

Afin de mener au mieux cette enquête coopérative immersive (de 2 à 4 joueurs à partir de 11 ans), j’entraîne une amie avec moi. Lorsqu’arrive le moment où l’on nous demande si l’on a peur du vide, on ricane toutes les deux en observant la petite salle vide. Cinq minutes plus tard, fini de rire.  Coincées sur les hauteurs d’une pyramide, entourées de Sphynx monumentaux et juchées sur des blocs de pierre mouvants, notre cerveau est sens dessus dessous.

Les décors du jeu Assassin’s Creed chez Illucity / © Illucity
Les décors du jeu Assassin’s Creed chez Illucity / © Illucity

Dans la peau d’Indiana Jones

Nous avons 40 minutes pour résoudre une série d’énigmes et sortir enfin de cet univers aussi effrayant qu’envoûtant. Une fois parvenues à s’adapter aux deux manettes qui nous servent de mains pour attraper une torche, tirer à l’arc ou escalader, on coopère à travers nos micros. Mon amie, qui cumule son vertige avec un syndrome claustrophobe, ferme les yeux dès que le décor bouge. Autant dire qu’on est loin de l’efficacité d’Indiana Jones.

Heureusement qu’une assistante d’Illucity suit nos péripéties à travers son écran et nous donne des indices au micro. A deux doigts de l’arrivée, une épreuve d’escalade a raison de notre courage et nous abdiquons lâchement. Un peu honteuses mais soulagées de retrouver notre réalité, nous abandonnons nos avatars numériques et réalisons que nous sommes restées près d’une heure en immersion. La notion de temps est tout autre dans ce monde parallèle si réaliste. Si l’addition est salée pour une famille (30€ par tête seulement pour ce jeu) et que les adeptes regretteront l’absence de combats, l’expérience est intense et procure des sensations uniques. En tous cas pour ceux qui n’ont pas l’habitude de faire de la spéléo dans une pyramide. 

Infos pratiques : Illucity, parvis de la Cité des Sciences, 32 avenue Corentin Cariou, Paris (19e). Ouverture du lundi au jeudi de 14h à 22h, le vendredi de 14h à 23h, le samedi de 11h à 23h, le dimanche et en période de vacances scolaires de 11h à 22h. Tarif : 30€ par joueur. Réservation pour Assassin’s Creed : Escape The Lost Pyramid via billetterie.illucity.fr . Plus d’infos sur illucity.fr 

A lire : Le Manga Café, un salon de lecture aux 17.000 mangas