Artdevivre

Testez vos 5 sens ce week-end

Impossible de tomber en panne de sens ce week-end de l'autre côté du périph'. La preuve avec cette nouvelle sélection réalisée avec Que Faire à Paris ? Et pour l'illustrer, nous avons fait appel à Sébastien Stoskopff, un peintre alsacien du 17e siècle formé à l'école de Fontainebleau et à qui l'on doit entre autres "Les Cinq sens ou l'été". Une oeuvre tout à fait appropriée.

L’ouïe 

Idée #1 :  Voix sur berges (Carrières-sur-Seine, 78)

Lancé il y a cinq ans par La Mamie’s et Cracki Records, le Macki Music Festival est désormais un poids lourd de la scène musicale estivale. Outre une programmation éclectique et pointue, ce qui fait le charme de ce festival, c’est sa localisation dans la petite ville de Carrières-sur-Seine (78). Les organisateurs ayant eu la bonne idée de privatiser les berges attenantes, on peut même chiller au bord de l’eau en regardant passer les bateaux. Le bonheur, non ?

Infos pratiques  : Macki music festival, du 1er au 3 juillet au Parc de la mairie de Carrières-sur-Seine (78). Tarifs : pass 1 jour 26,80 euros, pass 2 jours 40 euros. Plus d’infos sur www.mackimusicfestival.fr. Accès : Gare de Houilles – Carrières-sur-Seine (RER A, Ligne J et Ligne L) puis navettes gratuites.

Idée #2  : Du son pour toute la famille (Mantes-la-Jolie, 78)

Le temps d’un week-end, l’électro se vit en famille au théâtre de verdure de Mantes-la-Jolie, sur l’île aux dames. Au menu de vendredi, de 19 h à 22 h, une programmation orientée bass music mêlant jungle, drum & bass, dubstep et électro live. Samedi 2 juillet, dès midi et jusqu’à deux du mat’, on vous propose un voyage sonore house/techno. Et pour clôturer le festival, dimanche 3 juillet de 13 h à 21 h, c’est trance ! Pour les plus jeunes, il y a même une kermesse électro.

Infos pratiques : My Electro Family, du 1er au 3 juillet sur l’île aux dames à Mantes-la-Jolie (78). Gratuit. Plus d’infos sur www.my-electro.fr. Gare de Mantes Station (Lignes J et N) puis 1,7 km de marche (environ 20 mn)

 

Idée #3 : Saturday Night Fever (Bois de Boulogne, 75)

Né dans les clubs latinos et noirs de la côte Est des Etats-Unis au milieu des années 70, le Disco a depuis traversé les océans et les siècles. Ses rythmes fiévreux retentiront une fois encore samedi soir dans un club qui vaut le détour, La clairière, un open air éphémère dans le bois de Boulogne. Aux platines, la superstar CERRONE mais aussi Horse Meat Disco et Pierre Wax.

Infos pratiques : « I Love Disco », samedi 2 juillet de 22h à 5h à La Clairière, 1 carrefour de Longchamp, Paris – Bois de Boulogne (16e). Tarifs : Prévente 11,80 euros (pour une entrée avant minuit) ou 16 euros, sur place 20 euros. Plus d’infos sur quefaire.paris.fr. Accès : métro porte Maillot (ligne 1) puis bus 244 jussqu’à l’arrêt « Carrefour de Longchamp » jusqu’à 0h30

La Clairière / DR

 

Idée #4 : Danse dans les bois (Fontainebleau, 77) 

Le Grand Parquet est ravissante une clairière en pleine forêt de Fontainebleau, habituellement dédiée à des manifestations hippiques – de premier plan, d’ailleurs. Sauf que ce week-end, les canassons sont remplacés par des canons à décibels : c’est le Rainforest Festival, le petit nouveau de l’année 2016. Au menu, de la musique bien sûr avec la présence de plus de trente artistes connus et reconnus, comme Etienne De Crécy, Ibeyi, Acid Arab ou encore Naive New Beaters et We Were Evergreen. Et puis pour profiter du plein air et se dégourdir les pattes, on pourra profiter de cours de yoga, d’ateliers d’escalade (et oui, Fontainebleau !), de matches de beach volley, (etc.).

Infos pratiques: Rainforest Festival, 2 et 3 juillet au Grand Parquet, RN 152, route d’Orléans à Fontainebleau (77). Tarifs : pass un jour, 30,80 euros pour les grands, 14,30 euros pour les moins de 16 ans et gratuit pour les moins de 12 ans. Pass 2 jours, 49,5 euros pour les grands, 27,5 euros pour les moins de 16 ans et gratuit pour les moins de 12 ans. Plus d’infos sur quefaire.paris.fr.  Accès : Gare de Fontainebleau – Avon (Ligne R) puis navettes gratuites entre la gare et le festival

 

Idée #5 : Concert chez Elsa et Aragon (Saint-Arnoult-en-Yvelines, 78)

C’est un endroit original, un authentique bal parquet de 1946, dans un endroit non moins original, le moulin d’Aragon et d’Elsa Triolet à Saint-Arnoult-en-Yvelines. Dimanche, le guitariste Sanseverino s’y produira dimanche en trio alors même que le domaine a subi d’importants dégats suite à la crue de la Seine. Un financement participatif a d’ailleurs été lancé afin de permettre d’effectuer les réparations.

Infos pratiques : Concert de Sanseverino, dimanche 3 juillet à 19h à la Maison Triolet Aragon, rue de la Villeneuve à Saint-Arnoult-en-Yvelines (78). Tarif : 25 euros. Plus d’infos sur www.maison-triolet-aragon.com. Accès : RER C gare de Dourdan puis 10 km en taxi

 Stoskopff  "L'été ou Les cinq sens" / DR

 

L’odorat

Idée #6 :  Baignade dans un lieu mystère (??) 

Cela fait quatre ans que le Laboratoire des baignades urbaines expérimentales a fait du canal de l’Ourcq sa piscine. L’objectif :  dédramatiser la baignade en ville, pousser les autorités municipales à rouvrir des plages de baignade, comme c’était le cas il y a un siècle sur la Seine et la Marne et dans les canaux de la banlieue parisienne. On croit savoir que ce week-end il y aura un plouf quelque part, alors suivez le compte facebook de l’association, et préparez votre sac de plage. Ah oui quand même… Ne soyez pas surpris si vous puez un peu après votre bain. Parce que l’eau sans Javel, ça sent !  Les baignades urbaines dans le bassin de la Villette / DR

 

Idée #7  : Balade dans un parc naturel (78) 

Envie de humer les bonnes odeurs de la campagne en été, le parfum des bouleaux et des chênes, les relents des vaches et des moutons ? Alors direction le sentier de découverte de Maincourt à Dampierre, dans le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse. Dimanche (ouf, la météo sera ok), un guide patenté du Parc vous fera découvrir la géologie du plateau et de la zone humide de la vallée de Chevreuse. Il vous  initiera à l’ histoire du lieu, au rôle du marais, à la vie de sa faune et de sa flore. La balade de 7 km dure près de 4 heures.

Infos pratiques : « Balade sur le sentier de découverte de Maincourt à Dampierre », dimanche 3 juillet à 14h35. Réservation indispensable auprès de Sylvaine Bataille, par téléphone 01 30 47 16 34 ou 06 81 38 74 28, ou par mail à l’adresse sylvaine.bataille@laposte.net. Elle vous indiquera l’heure et le lieu de rendez-vous. Tarif : 5 euros. Plus d’infos sur www.parc-naturel-chevreuse.fr. Accès possible en baladobus depuis la gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse (RER B)

Sentier de découverte de Maincourt à Dampierre / © Office de tourisme des Yvelines

 

La vue

Idée #8  : Ciné en plein air dans dans la cour d’un château (Vincennes, 94)

Aiguisez vos incisives ! Le Bal des vampires, premier film en couleur du pas-encore-palmé Roman Polanski, sera projeté vendredi soir à l’ombre du donjon de Vincennes. Sorti en 1968, mêlant le comique à l’horrifique, ce long métrage ne se contente pas d’être une simple parodie de film de genre. On se laisse entièrement vampiriser par Dracula et ses amis, et surtout, par la flamboyante et délicieusement ingénue Sharon Tate.

Infos pratiques : « Le Bal des vampires », vendredi 1er juillet à 20h30 en version anglaise sous-titrée au château de Vincennes (94), avenue de Paris. Gratuit. Apporter des couvertures et des sacs en plastique pour se protéger de l’humidité. Plus d’infos sur Facebook. Accès : Métro Château de Vincennes (Ligne 1)

Château de Vincennes / DR

 

Idée #9 : Ciné en plein air dans la cour d’une ferme pas comme les autres (Nanterre, 92) 

La Ferme du Bonheur, qui est dans notre Top 12 des lieux de l’été, lance samedi son traditionnel festival estival avec du ciné en plein air. Sur l’écran de la carrière des chevaux s’il fait beau, ou sur ceux de la salle de bal et du favela-théâtre s’il fait mauvais. La programmation est engagée. Coup de coeur pour « Kurdistan, la guerre des filles », un documentaire de Mylène Sauloy (« De Paris à Kobane en Syrie, du Kurdistan de Turquie au Sinjar en Irak, une immersion dans le mouvement des femmes kurdes luttant contre Daech, héritières d’une longue tradition de résistance »). La séance sera précédée après d’un dîner made in Ferme du Bonheur. 

 Infos pratiques : Ciné en plein air dans le cadre du Festival le Temps des grâces, du 2 juillet au 3 septembre. Samedi 2 juillet à 20h à la Ferme du Bonheur,  220 avenue de la République, Nanterre (92). Programmation à retrouver sur Facebook. Accès : RER A gare de Nanterre université puis 750 mètres à pied (environ 10 minutes)

 

Le goût

Idée #10 : Stage de cuisine de plantes sauvages  (Gironville-sur-Essonnes, 91) 

Envie d’un pesto d’orties ? D’une salade de jeunes feuilles de ronces ? De manger les pissenlits par la racine, de votre vivant ? Cuisiner des plantes sauvages, c’est la tendance dans les grands restaurants et dans les milieux alter et écolo. Si vous voulez comprendre pourquoi, et peut-être vous préparer à la transition écolo, voire carrément conquérir votre autonomie, ce stage de trois jours, à proximité de le forêt de Milly, est fait pour vous ! Sous la férule du cueilleur permactulteur Christophe de Hody et de ses amis, vous apprendrez à reconnaître les plantes sauvages ainsi que les rudiments de la cuisine vivante et crue, et même à fabriquer du savon bio.

Infos pratiques : Stage de cuisine de plantes sauvages, au château de Bruno, Le Petit Gironville,  Gironville-sur-Essonnes (91). Tarif : 240 € pour les trois jours, hébergement compris. Réservation sur www.lechemindelanature.com. Plus d’infos sur Facebook. Accès : RER D gare de Bruno – Gironville

Stoskopff  "L'été ou Les cinq sens" / DR

 

Le toucher 

Idée #11 : Bal sous les arbres  (Montreuil, 93)

On se touchera bien un peu en dansant au bal du Théâtre de verdure, dans l’ancien verger des Murs à pêches à Montreuil. Dimanche soir, c’est Johnny Montreuil, véritable rockeur des quartiers Nord, qui donnera le ton avec ses amis gitans de la rue Saint-Antoine.  Et rassurez vous, en cas de pluie (ce qui n’est pas prévu), un chapiteau accueillera tout le monde. Autrement, on dansera sous les arbres…

Infos pratiques : Bal de clôture du festival Sous les pêchers la plage, dimanche 3 juillet à partir de 17h au Théâtre de verdure des Murs à pêches, 65 rue Pierre de Montreuil, Montreuil (93). Tarif : 8€. Plus d’infos sur www.girandole.fr. Accès:  Métro Mairie de Montreuil (Ligne 9), puis 1,3 km de marche (environ 20 mn).

Idée #12 :  Jeu de construction géant (Bobigny, 93) 

Le festival de jeunes archis Superstock s’installe à partir du 1er juillet jusqu’au 17 juillet sur les berges du canal de l’Ourcq à Bobigny. Objectif : construire d’ici au 13 juillet du mobilier éphémère qui sera ensuite accessible au public tout l’été. Plusieurs centaines de petites mains venues du monde entier sont attendues pour participer à ce jeu de construction géant. Mais en attendant, place à la fête ce week-end avec un ciné-bal, des DJ’s sets, des concerts de rock psychédélique et même des contes pour les enfants ainsi que des séances d’observation du soleil et des étoiles.

Infos pratiques  : Festival Superstock, du 1er au 17 juillet au Port de loisirs de Bobigny, 155 rue de Paris (93). Gratuit. Plus d’infos Facebook. Accès : gare de Noisy-le-Sec (RER E ou ligne P) puis 1,6 km à pied (environ 20 mn)Bellastock

A voir aussi, l’exposition « Restaurer les avions » au Musée de l’Air et de l’Espace au Bourget, jusqu’au 31 juillet en accès libre. Plus d’infos sur quefaire.paris.fr. Accès : Station La Courneuve 8 mai 1945 (Ligne 7) puis bus 152 arrêt Musée de l’air

Pour plus d’idées sorties, rendez-vous sur…

Que faire à Paris