Artdevivre

Saint-Ouen über alles

Dans les Puces de Saint-Ouen, il y a les bars à titis parisiens, qui passent du Piaf ou du jazz manouche, et il y a depuis quelques semaines Sonnenkönig.

Sonnenkönig à Saint-Ouen © Lucinda Terreyre

 

Dans les Puces de Saint-Ouen, il y a les bars à titis parisiens, qui passent du Piaf ou du jazz manouche en servant les classiques du terroir sur des nappes à carreaux. Mais il y a aussi, depuis quelques semaines, Sonnenkönig, un étonnant spot germanique planqué derrière les grilles des anciens ateliers Steinitz.

Dans une vaste cour à ciel ouvert, à la fois bétonnée et verdoyante, de grandes tables en bois façon biergarten munichois côtoient une « buvette » et ses parasols blancs. Au fond, un espace « lounge », toujours en plein air : des palettes posées à même le sol et quelques fauteuils en bois. De quoi profiter paisiblement, à l’écart de l’agitation des marchés voisins, de quelque breuvage houblonné.

DJ’s et curry-wurst

A la pression, de la weissbier, une bière blanche de froment ; et dans l’assiette en plastique, la fameuse curry-wurst (saucisse au ketchup épicé), grand classique de la « gastronomie » berlinoise. Mais pas que : les non-germanophiles ont droit à leur burger made in France arrosé d’une bière Demory.

En plus de cet espace vaguement chill-out, le Sonnenkönig proposera, pendant tout l’été, des événements culturels ou des DJ sets. Profitez-en : éphémère comme un blitzkrieg, le lieu fermera ses portes à la fin de la saison !

 

Sonnenkönig à Saint-Ouen © Lucinda Terreyre