Artdevivre

One Each défend l’accès au resto pour tous à Clichy

Le restaurant One Each à Clichy-la-Garenne / DR
Le restaurant One Each à Clichy-la-Garenne / DR

D'apparence, c'est un resto comme les autres. Pourtant, One Each à Clichy-la-Garenne s'appuie sur un concept inédit qui permet aux personnes dans le besoin de s'offrir le plaisir de sortir au restaurant pour 1 euro. Et aux autres de profiter d'une formule entrée-plat-dessert à seulement 19€.

« Partagez plus qu’un bon repas ». Cette promesse, c’est celle de One Each à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) qui chaque soir invite à sa table des personnes dans le besoin, peu ou pas habituées à franchir la porte d’un restaurant. « Ces repas solidaires, identiques aux autres, sont facturés un euro symbolique afin de laisser la dignité à ces personnes de payer au comptoir comme tout le monde », précise Michael Ferrière, le fondateur. Depuis l’ouverture en mars, 160 repas à 1€ ont déjà été servis. « Je me souviens par exemple d’une fois où nous avons accueilli une trentaine d’employés de L’Oréal pour un afterwork, deux familles du Secours Pop et un jeune couple hébergé par le 115. »

Passé par les services marketing et commerciaux de Danone, Société Générale et Hewlett-Packard, Michael Ferrière décide de se lancer sans aucune aide dans l’aventure One Each suite à une expérience de bénévolat d’un an au foyer de la Madeleine (8e arr.). « Notre indépendance nous est chère, nous avons eu seulement quelques aides ponctuelles et ne passons pas de contrats avec les associations. Les responsables des associations d’entraide nous appellent chaque vendredi pour confirmer le nombre de personnes invitées la semaine suivante et on bloque jusqu’à la moitié de nos tables pour ces repas solidaires. »

Le restaurant One Each à Clichy-la-Garenne / © Mona Prudhomme pour Enlarge your Paris
Le restaurant One Each à Clichy-la-Garenne / © Mona Prudhomme pour Enlarge your Paris

Une carte qui évolue avec les envies et la météo 

Dans l’équipe du One Each, le commis de cuisine et la serveuse sont en insertion professionnelle, la coordinatrice du projet est en alternance et les serveurs qui viennent prêter main forte le soir sont bénévoles. Dans l’assiette, tout est frais et fait maison avec une carte qui change tous les jours selon les envies de la cheffe, les souvenirs de voyage de Michael (comme l’étonnante “okroshka”, soupe froide russe) et la météo. Le menu affiche trois entrées et trois desserts ainsi que quatre plats de résistance avec toujours une pièce de boucher accompagnées de frites maison, un poisson, un plat végétarien et une surprise. Les assiettes sont généreuses, présentées avec soin et agrémentées de sauces originales comme le chimichurri argentin. Midi et soir, le menu complet est à 19€, et donc 1€ pour les bénéficiaires des repas solidaires. Le matin, de 8h à 11h, One Each propose également le petit-déjeuner le moins cher du Grand Paris avec au choix café, thé ou viennoiserie de la boulangerie à côté à 1€, cette fois pour tout le monde. 

Le cadre, lumineux et sans chichi, arbore tables et comptoir en bois de récup conçus par Upcycly ainsi que de belles chaises vertes récupérées auprès d’une école du quartier. Fin juin le restaurant ouvre une terrasse, dotée d’une vingtaine de places. Loin des projets-vitrines qui n’ont de social que le nom, One Each a déjà prouvé toute son utilité et rêve maintenant de faire des petits dans le Grand Paris.  

Infos pratiques : One Each, 14 rue madame de Sanzillon, Clichy-la-Garenne (92). Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 23h. Plat 14 €, entrée-plat ou plat-dessert 17€, entrée-plat-dessert 19€. Tél. : 09 70 38 05 99. Plus d’infos sur oneeach-clichy.com 

 

A lire : Plateau urbain invente le Airbnb des immeubles vacants