Société

« Les initiatives foisonnent en Essonne »

Révéler les initiatives locales en produisant une info de proximité, indépendante et gratuite. C'est le défi que relève Essonne Info depuis 5 ans. Ses journalistes, lancés dans un crowdfunding, vous donnent rendez-vous vendredi soir à l'Opéra de Massy pour évoquer les enjeux de la presse indépendante avec un invité de marque, Edwy Plenel. En attendant, nous avons échangé avec l'autre star de la soirée, Julien Monier, le rédac chef d'Essonne info.

Cinq ans déjà ! Quelle est votre histoire ?
 
Julien Monier : Eh bien, vois-tu, c’était en 2010, on était une bande de potes, investis pour certains dans le monde associatif, et on s’est dit après moult réflexions qu’il manquait dans notre département de coeur et de vie un média web qui fasse le pont entre les gens, entre les initiatives, qui montre ce qui se passe ici. C’est comme ça qu’est né Essonne Info. D’une structure uniquement bénévole à nos débuts, on s’est peu à peu professionnalisés, jusqu’à obtenir un statut et des cartes de presse pour nos journalistes ! [Toute l’histoire du journal est ici, NDLR ]
 
Faire de l’info locale, ce n’est pas ce qu’il y a de plus difficile ? 
 
C’est difficile, mais c’est en même temps très excitant. Car le travail d’un média local, c’est d’être au plus près des gens, capter ce qui se déroule, tenter de comprendre ce qui se joue sur nos territoires. Et donc mieux on connaît notre terrain, plus on arrive à en ressortir ce qu’il y a de passionnant. Tout cela demande beaucoup d’énergie et d’implication. 
 
L’Essonne n’a pas tellement l’image de terre culturelle. A tort ou à raison ? 
 
A tort évidemment ! Les initiatives foisonnent, dans les villes du Nord du département comme dans les villages du Sud. Le 91 est peuplé de groupes, de compagnies, de gens qui inventent de nouvelles formes d’art. Avant de percer, de nombreux artistes font leurs armes dans nos salles, à l’image du Rack’am à Brétigny. Il faut donc que les médias s’intéressent à tout cela, d’autant plus que l’on sort ici pour deux fois moins cher qu’à Paris !
 

Vous nous donnez rendez-vous vendredi à l’Opéra de Massy avec un invité de marque… 

 
Pour la dernière ligne droite de notre campagne de financement participatif, on organise une soirée de soutien à l’auditorium de l’opéra de Massy. Et Edwy Plenel, qu’il est inutile de présenter, viendra à notre rencontre pour discuter des enjeux de l’indépendance de la presse. Un sujet qui touche la presse nationale mais aussi les journaux locaux. A vendredi donc !

 

débat