Artdevivre

LA To-Do-List du week-end

C'est déjà Noël dans les lieux culturels du Grand Paris ! Amateurs de romans graphiques, amoureux du cirque, randonneurs invétérés, ou tout simplement curieux de musique, littérature, théâtre et gastronomie, encore une fois le week-end en banlieue c'est mieux !

Vendredi & Samedi

Idée # 1 : Dernière chance de voir les acrobates ! (St-Denis, 93) 

Tous les ans, la nouvelle promotion d’apprentis acrobates de l’Académie du cirque Fratellini, à Saint-Denis, donne un spectacle de Noël. Ce coup-ci, c’est Mourad Merzouki, danseur de hip hop, chorégraphe et acrobate, qui a écrit et mis en scène une petite pièce de 70 mn autour du thème de West Side Story. Et c’est tout simplement formidable. Les étudiants multiplient, l’air de rien, les prouesses acrobatiques. Et puis ils éprouvent visiblement un vrai plaisir à jouer ensemble. Ce qui est évidemment communicatif. Quelle énergie ! 

Infos pratiques : Wasteland, cirque de Noël. Jusqu’au 20 décembre. Académie Fratellini, 1-9 rue des cheminots 93210, la Plaine Saint-Denis. Prix des places de 8 à 18 €. Téléphone  : 01 49 46 00 00. RER D Stade de France-Saint-Denis. Plus d’infos ici

 

wasteland

 

Idée # 2 : Un concert électrorientalisant (Noisiel, 77)

Formé à l’école du classique (piano, percussions) et passé par la pop, Bachar Mar-Khalifé offre une électro métissée d’une double influence orientale et occidentale. Ce qui peut avoir l’air bateau… ne l’est pas. Des mélopées langoureuses et une house bien d’ici offre une musique que l’on aura du mal à étiqueter, mais qui ne renie pas sa double filiation. Une découverte à faire ce vendredi dans la bien-nommée salle de l’Abreuvoir à musique, à la Ferme du Buisson (77)

Infos Pratiques : Acid Arab / Bachar Mar-Khalifé, vendredi 19 à 21h à la Ferme du Buisson, allée de la ferme, 77186 Noisiel (RER A…). Infos et résa : 01 64 62 77 77. De 4€ à 18€. 

 

Samedi 

Idée # 3 Préparer Noël avec des agriculteurs urbains (78, 92, 93)

Ils font partie de nos chouchous… Les bergers urbains de Clinamen vendent, de midi à 22 h, de la viande de mouton bio du 93 (épaule, côtelette, abats, etc.) sur le parvis de la Basilique de Saint-Denis. Pour ceux qui ne connaissant pas encore ces bergers pas comme les autres, leurs moutons paissent dans deux prés, l’un appartenant à l’armée (dans le 78) et l’autre à une université (dans le 93). Et parfois aussi, au pied des tours des Francs-Moisins, un quartier sensible de Saint-Denis.

Autres chouchous pas très loin de là : R’Urban, la ferme urbaine de Colombes,  organise un pot de Noël avec les habitants du quartier, à partir de 16h30. C’est l’occasion de découvrir une ferme urbaine, donc, mais qui est aussi une maison de quartier, le tout installé sur une friche d’une zone populaire de Colombes.

Infos pratiques :  Vente de viande des bergers urbains au marché de Noël, samedi 19 à partir de midi. Plus d’infos ici. R’Urban, agrocité / ferme urbaine, 4-12 rue Jules Michelet, Colombes. Gare Stade, ligne J du Transilien. Plus d’infos sur la page Facebook de l’association et sur son site web. Pour en savoir plus, on vous recommande un article publié par nos amis de la Ruche qui dit oui

R'urban à Colombes

Idée # 4: Apprendre à connaître… et à cuisiner les plantes sauvages (75/92/95)

On vous a trouvé deux amoureux des belles plantes qui, ce week-end, vous feront prendre l’air… Christophe de Hody, jardinier botaniste et naturopathe, organise samedi de 11 à 13 h. Une balade dans les tréfonds du Bois de Boulogne (ok c’est administrativement dans le 75 !). Objectif : découvrir les plantes sauvages qui poussent en hiver ainsi que leurs usages culinaires et médicinaux. Dimanche, toute la journée, Davy Cosson, jardinier permaculteur, enseignera à Mériel (95) l’art de cuisiner ce qu’on trouve par terre dans les bois. Au menu : pesto d’ortie, salades variées de plantes et fleurs sauvages, beignets de consoude, poêlées de racines de pissenlit… à partir des cueillettes effectuées dans les bois du coin. A l’heure où nous écrivons, il reste deux places. 

Infos pratiques : Rdv samedi à 11h au croisement de l’avenue de Madrid et du Bd Maurice Barrès à la station vélib située entre les deux maisonnettes. Métro Pont de Neuilly (L1). Libre participation aux frais. Contact de Christophe de Hody : 06 64 69 96 05 & cdehody@gmail.com. Plus d’infos sur sa page Facebook. Dimanche, rdv en gare de Mériel à 10h (ligne H). Résa obligatoire. PAF de 25 €. Contact de Davy Cosson : 06.99.43.12.93 & davycosson.kiwi@gmail.com. 

 

atelier plantes sauvages 

Idée # 5 : Allier bonne cause et bonne musique

Au Théâtre de l’Echangeur, on soutient les réfugiés politiques syriens par la parole – une conférence se tiendra à 10h30 -, et en musique, avec un concert donné à 14h. On découvrira notamment Haydar Hamdi, chanteur reggae dub et l’un des meilleurs représentants de la scène alter tunisienne ; le Gnawa algérien Hafid Bidari, qui a – notamment – joué avec l’Orchestre national de Barbès, et qui était au début du mois au New Morning ; la chanteuse pop rock acidulée Juliette Katz, le recommandable jazz world de Charlotte Savary, etc. Jolie programmation pour une vraie cause. On a d’autant plus envie de le souligner qu’elle est un peu passée « de mode », cette cause. 

Infos Pratiques : Théâtre de l’Échangeur, 59 avenue du Général De Gaulle à Bagnolet. Station Gallieni (ligne 3) à 100 mètres. Plus d’infos ici. Et le programme est . Libre participation aux frais, les joueurs et jouent gracieusement et la salle est prêtée donc… chaque euro sera donné à la cause. 

 

Haydar Hamdi

 

Idée# 6:  Se faire une expo photo 

Les grands ensembles urbains inspirent les artistes. Parmi eux, le photographe Laurent Kronental, récent lauréat de la Bourse du talent qui a passé quatre ans à essayer de mieux les connaître. Nous l’avons rencontré alors qu’une expo présente ses clichés à la BNF. Plus au sud, au château de Chamarande, devenu lieu culturel du département de l’Essonne, une belle expo collective (Eric Baudelaire, Alain Bublex, Jean-Marc Bustamante, Philippe Chancel, Claire Chevrier, Robin Collyer, Stéphane Couturier, Thibaut Cuisset, Marcel Dinahet, George Dupin, Léo Fabrizio, Gilbert Fastenaekens, André Mérian, Jürgen Nefzger, Paola de Pietri, Catherine Poncin) est consacrée aux « Paysages urbains, entre rêve et réalité. » Allez, on prend la ligne C avec son Passe Navigo dézoné et on descend tous à Chamarande !

 

Ivry "Souvenir d'un futur" / © Laurent Kronental

 

Idée #7 :  Des bulles pas toujours légères, à Pantin (93)

Genre à part entière, la bande dessinée de reportage joue avec les frontières de l’autobiographie, du carnet de voyage et du témoignage. C’est là une des clefs de son succès.  Une petite expo montée dans une bibliothèque municipale de Pantin explore les codes du genre, à travers le cas de quelques titres classiques – plus ou moins connus. Cette expo didactique n’apprendra pas grand chose aux amateurs confirmées. Mais elle a un avantage de taille : on pourra se plonger dans la lecture des œuvres, sitôt parcourue l’expo – que l’on vous raconte ici

 

Gaza 56

 

Sauve la date : Lundi, c’est soirée littéraire ! 

Robert Desnos est un personnage merveilleux. Poète, dessinateur, romancier, publicitaire, un temps proche des surréalistes, militant antifasciste, puis résistant. Déporté, il périra d’épuisement, quelques semaines après la libération. Une de ses pièces surréalistes, « La Place de l’Etoile », méconnu et peu jouée, sera donnée lundi soir, au théâtre de la Girandole (93). Petit chef-d’œuvre de drôlerie insolite, cette pièce se compose de neuf scènes où se croisent d’improbables personnages à la fois proches et fuyants. Desnos est là, à la fois dans ce procédé et dans l’élégance du texte. 

Infos pratiques : « La Place de l’Etoile » de Robert Desnos, lundi 22 à 20h30. Prix des places : 5€. Théâtre de la Girandole, 4 rue Édouard Vaillant 93100 Montreuil. Métro Croix de Chavaux (Ligne 9). Contact : reservation@girandole.fr 

 robert desnos photo