Artdevivre

LA TO DO-LIST DU WEEK-END

Danser avec les bobos, écouter ses LP's préférés dans une salle de concert, aller au théâtre pour voir un cirque ou du street art, enterrer Louis XVI... Tout ça c'est en banlieue et c'est ce week-end.

Vendredi

Idée # 1 : Passez (en boucle) vos vinyles dans une salle de concert (Magny-le-Hongre, 77)

Collectionneurs, amateurs, fétichistes du LP, vendredi c’est soirée Open Vinyle au File 7, (excellente) salle de concert du 77. L’idée est simple, vous apportez vos plus beaux sillons et on les écoute, tous ensemble, sur les enceintes pro des lieux, autour d’un verre. C’est pas mieux que Facebook comme réseau social ? 

Infos pratiques : C’est gratuit, et  c’est à partir de 21h. le File 7, 4 rue des labours, 77700 Magny-le-Hongre. Plus d’information et inscription préférable auprès de Jérémie 01 60 43 66 12. Le site web du File 7 est ici. Pour y aller : RER A arrêt Marne la Vallée Chessy, puis bus 34 arrêt « rue du moulin à vent ». 

disque vinyle

 

Idée # 2 : Quand l’actu résonne sur scène (Saint-Denis, 93)

Impossible de ne pas songer à la dérive de jeunes paumés d’aujourd’hui tentés par les extrêmes avec ce texte sombre, Un Fils de notre temps, écrit par l’auteur austro-hongrois Ödön von Horváth en 1938 en France alors qu’il fuyait, désespéré, le nazisme. Quatre jeunes comédiens racontent l’itinéraire d’un chômeur allemand qui devient «apprenti soldat du Reich», puis un criminel. Un récit choral haletant, dirigé par le metteur en scène Jean Bellorini (le patron du Théâtre Gérard Philippe de St-ednis), dans un décor aux murs noirs, où tombera même la neige…

 Infos pratiquesUn fils de notre temps, jusqu’au 11 décembre au Théâtre Gérard Philippe,  59, boulevard Jules-Guesde à St-Denis.  De 6€ à 23€ la place. Réservations ici. Pour y aller (et en revenir), toutes les infos sont

> Découvrez ici notre sélection théâtrales pour les mois de décembre & janvier. 

 

Idée # 3 : Le hip-hop rencontre le cirque (Eaubonne, 95) 

C’est un de nos coups de cœur du moment. On vous en a déjà beaucoup parlé alors on laisse ce coup-ci la parole à son metteur en scène, Mourad Merzouki :

« c’est un projet très ambitieux, qui a nécessité quatre mois et demi de travail. Ce sont de nombreuses répétitions, qui mobilisent beaucoup de monde : des danseurs bien sûr, mais pas que ! J’ai proposé à trois artistes de cirque de se joindre à nous. Je viens de ce milieu, et je voulais des agrès, quelque chose qui corresponde aux mouvements rapides des projections vidéo qui traversent le plateau. Je pensais qu’un artiste sur roller pouvait parfois être plus juste dans le mouvement qu’un danseur, par exemple. C’est aussi un spectacle qui a nécessité un énorme travail de scénographie et de création musicale. C’est Armand Amard, un grand compositeur, qui a travaillé la musique trois semaines avant la première : un boulot de dingue, et une belle rencontre ! Pour moi, la musique a une place importante : elle porte la poésie du spectacle, et doit créer un décalage. Le hip hop ne se résume pas qu’à de la musique rythmée, la proposition musicale doit faire vivre le spectacle et permettre au spectateur de voyager. »

On vous propose d’en savoir plus en lisant le récit de notre rencontre avec Mourad Merzouki. 

Infos pratiques : Pixel, un spectacle mise en scène par Mourad Merzouki, dans le cadre du 3e festival Kalypso, vendredi 11 décembre à l’Orange bleue, 7 Rue Jean Mermoz, 95600 Eaubonne. Infos et résa au 01 34 27 71 20. Gare la plus proche : Ermont-halte (ligne H) 

Pixel

 

 Idée # 4 : Voir la COP 21 comme une scène de théâtre (77)

 Plongez au cœur des négociations pour sauver la planète au théâtre de Sénart (77) avec «  Kyoto Forever 2 ». Cette pièce est la suite de Kyoto Forever, écrite en 1997 pour le sommet sur le climat de Kyoto au Japon. L’auteur et metteur en scène Frédéric Ferrer, également agrégé de géographie, reprend son idée de négociations en direct : les spectateurs se retrouvent au cœur des pourparlers menés (en 2022 à l’île Maurice) par huit experts internationaux (qui s’expriment dans leurs langues et aussi en français). C’est intense, long, chaud, drôle parfois, et chargé de suspens.

Infos pratiques :  Les 11 et 12 décembre à 20h30 au Théâtre Sénart, 9 allée de la fête, Carré Sénart, 77127 Lieusaint. Infos pratiques pour y aller, ici. Pour réserver c’est .

Kyoto Forever 2 / © Samuel Sérandour

 

Samedi

Idée # 5 : Randonnez entre cité et jardin (Stains, 93) 

La fameuse cité-jardin de Stains a été conçue par Georges Albenque et Eugène Gonnot, deux architectes de la ville de Paris spécialistes du logement social, qui entre 1921 et 1933 ont dessiné et fait construire un ensemble bien mastoc de 1 622 logements dont 472 pavillons. Inscrite en 1976 à l’inventaire des sites pittoresques, elle a été rénovée entre 2005 et 2015. Bref, c’est un bon morceau d’histoire urbaine que vous proposent de visiter avec eux les jeunes archi de l’association A Travers Paris , samedi à 15h. 

Infos pratiques : RDV samedi à 15h à la sortie du métro Saint-Denis Université (M 13) avec votre guide du jour, Anne (06 15 49 85 08). PAF : 8€, pour une ballade conférence de 2h30/3h. 

Idée # 6 : Quand le street art quitte la rue (Evry, 91)

Nicolas Laugero, collectionneur hors pair et par ailleurs homme d’influence dans le milieu de l’art (il dirige l’espace Pierre Cardin), fait régulièrement tourner « ses » œuvres dans des lieux d’expo de banlieue. Et c’est tant mieux : Parmi sa vaste collection de fresques, collages, toiles, photos, on trouve aussi bien des classiques (Blek le rat, Ernest Pignon Ernest, Zeus, Jef Aerosol et JR) que des artistes en train de percer (Gris 1 et Monkey bird, madame moustache). Le temps d’une expo d’une cinquantaine de pièces au Théâtre de l’Agora, Nicolas Laugero-Lasserre présente un panorama subjectif mais convaincant de la création contemporaine, depuis l’invention du graffiti jusqu’à l’explosion actuelle du street art.

Infos pratiques : L’expo est présentée au Théâtre de l’Agora, scène nationale d’Évry et de l’Essonne. Entrée gratuite. Ouvert du mardi au vendredi de 13h à 19h et le samedi de 13h à 18h. Et pour en savoir plus sur tout ça, lire notre petite itw de Nicolas Laugero

Street art

 

Idée # 7 : Aller voir un cirque au théâtre (Suresnes, 92) 

Le cirque tzigane andalou d’Alexandre Romanès, c’est à la fois un monument historique et un moment poétique. Fils de « gens du cirque », l’alors jeune Romanès plante là sa famille et ses traditions, avant d’y revenir par le hasard d’une rencontre avec Jean Genet – avec lequel il monta un spectacle – puis avec sa future femme, croisée dans un campement à Nanterre. Evidemment, tout ça ne date pas d’hier matin, mais c’est pour dire qu’il y en a sous le capot. Dans le spectacle donné samedi et dimanche à Suresnes, il nous conte l’histoire de Rajenka, « Rose ou la Princesse gitane aux semelles de vent, (…) aussi indomptable que l’air, et retrace, dans une joyeuse farandole, le chemin du dernier peuple nomade.» Le tout avec force danses et une joyeuse musique balkanique. 

 Infos pratiques : Le Cirque Romanès au théâtre de Suresnes / Jean Vilar, 16, place Stalingrad 92150 Suresnes.  Samedi 12 à 21h. et dimanche 13 décembre à 17h. Tarifs : de 10 à 23 €.  Plus d’infos sur le site du théâtre ( http://www.theatre-suresnes.fr/2015-cirque-romanes   et notamment les infos pratiques pour s’y rendre et en revenir (navette gratuite pour les parisiens, les veinards…) 

Cirque Romanes (c) Christophe Chaumanet

 

Idée # 8 :  Ecouter chanter, voir danser… Lorca (Noisy-le-Sec)

Le spectacle a été monté en six jours. Le septième ne fut pas celui du repos mais de la première mondiale sur la petite scène du Triton, une salle de concert des Lilas (93). « Del Flamenco a Lorca » est repris samedi 12 décembre à 20h30 au Théâtre des Bergeries, à Noisy-le-Sec (93). C’est un superbe hommage, chanté et dansé, au grand poète espagnol Garcia Lorca, assassiné par les milices franquistes il y a près de 80 ans.

C’est Vicente Pradal qui en a eu l’idée, suivant d’ailleurs le fil de plusieurs de ses précédents spectacles déjà consacrés à Lorca, dont une belle « Yerma » montée en 2008 à la Comédie-Française. Il faut dire que le flamenco et Lorca, ce sont des sujets qui habitent ce compositeur, guitariste et chanteur, né à Toulouse dans une famille de républicains andalous réfugiés en France après la victoire de Franco.

Infos pratiques  : Del Flamenco à Lorca, un spectacle de Vicente Pradal, au théâtre de la Bergerie, 5 rue Jean Jaurès, Noisy-le-Sec. Gare RER de Noisy-le-Sec. De 6 à 22€. Voir ici notre critique du spectacle. 

delflamencoalorca+triton+maad93

 

Idée # 9 : Danse avec les bobos (St-Ouen, 93) 

Vous êtes cordialement invités à l’anniversaire de Mains d’œuvres, un de premiers lieux estampillés « friche culturelle » de notre belle banlieue grand parisienne voici déjà 15 ans. Quinze années d’arts visuels, de musique, de danse, de théâtre et d’arts numériques dans l’ancien centre social et culturel des usines Valéo, à Saint-Ouen, où tout une génération d’artistes s’est faite la main (on pense aux concerts d’anthologie de Son Lux, Cheveu, Chapelier fou, François & the Atlas montain, etc.)  

Samedi soir, c’est une autre histoire, avec un bal masqué sur un thème auto-parodique, « Bobollywood birthday party » (l’année dernière, le thème c’était Martine chez les Queer…) Comme d’hab’, on mélange les disciplines (expos, ciné, concerts et bal, performances et ateliers cuisine) et les genres musicaux (Rock indé, punk rock, chanson rock populaire, Soul, garage rock, etc.) Bon, l’entrée est gratuite si vous venez déguisés avant 20h. 

Infos pratiques : « Bobollywood Party » samedi de 18h00 à 03h. au 1, rue Charles Garnier 93400 Saint-Ouen. Métro Porte de Clignancourt ou Garibaldi. Plus d’infos et résa sur le site web de Mains d’Oeuvres. 

Mains d'oeuvres

 

Dimanche 

 Idée # 10 : A Nanterre, on se balade le dimanche (92)

A l’Ouest de Paris, Nanterre est une ville de la banlieue parisienne coupée de la métropole. Le quartier d’affaires de la Défense, construit à partir des années 1960, constitue une frontière de taille entre ces deux territoires, que nos amis de la fort active association A travers Paris (encore eux !), vous proposent de visiter. Au programme, rando urbaine, pique-nique dans le parc André Malraux puis le spectacle « L’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono joué par Roger des Prés à la Ferme du Bonheur – un des hauts lieux alter du 92. 

Infos pratiques : RDV à 12h en haut des escaliers de la grande Arche de La Défense (RER A/M1/T2). Prévoir casse-croûte et affaires chaudes. Et 8€. Le guide du jour, c’est Arielle (06 61 74 34 88). Et notre petit papier sur la Ferme du Bonheur est ici

Idée # 11 : Le Roi est mort, vive le Roi ! (Versailles, 78)

Au château de Versailles (78), on célèbre en expo et en musique les trois cent ans de la mort du roi soleil, aka Louis XIV, qui trépassa dans d’atroces souffrances et d’horribles odeurs, chauve, édenté (il lui manquait la moitié de la mâchoire…) et gangrené à la jambe. Pour l’occasion, la pompe funèbre de l’époque a été reconstituée, avec des maquettes taille réelle… Un sacré spectacle que cet enterrement, dont les historiens nous apprennent qu’il fut l’une des plus belles fêtes que le royaume avait connues depuis longtemps. Le roi est mort… 

Infos pratiques : Toutes les infos sont bien entendu sur le site du Château. Préparez votre visite avec le MOOC Louis Croix V Batton. Et si vous êtes de passage (ou pas) à Versailles, profitez-en pour jeter un œil à notre bottin des sorties versaillaises

Chambre funéraire de Louis XIV à Versailles. DR.
Chambre funéraire de Louis XIV à Versailles. DR.

 

Sauve la date :  Jeudi, il y a brocante musicale à Sénart (77)

Vous êtes mélomane, chineur, collectionneur… La Brocante Musicale du théâtre Sénart est l’occasion rêvée pour vendre, échanger, troquer, échanger vos disques vinyles, CD, DVD musicaux, instruments, partitions… Bref, tout ce qui a un rapport avec la musique. Cette « broc' » est organisée à l’occasion du concert « La face cachée de la lune » par la compagnie de Thierry Balasse, qui rejoue tout simplement le mythique album « The Dark side of the Moon » des Pink Floyd.

Si vous souhaitez « troquer », échanger ou vendre vos merveilles avant, pendant et/ou après le concert, vous pouvez vous inscrire en écrivant à iherfeld@theatre-senart.com  

Plus d’infos ici