Artdevivre

La Courneuve : Juste une mise au vert

Le parc de la Courneuve ne se résume pas à la fête de l'Huma. C'est aussi un véritable petit coin de campagne pour citadins en quête de quiétude.

Entre oiseaux par dizaines, nature verdoyante et couples se faisant du bouche à bouche, les 415 hectares du parc Georges Valbon à La Courneuve (ce qui fait 70 ha de plus que Central Park tout de même) sont un paradis pour les franciliens en quête de calme.

Malgré la proximité de l’aéroport du Bourget et de son trafic, on pourrait se croire dans un vieux Disney. Même si les bestioles à plumes ne viennent pas faire une robe de bal sur mesure aux promeneurs, elles ne manqueront pas de faire du zèle et de les suivre en les gratifiant d’un « piou piou » tout mignon. En effet, la centaine d’espèces présente dans le parc n’est pas farouche, et pour cause : leur habitat est mis en avant, et tout est fait pour qu’ils se sentent chez eux.

 

Parc de La Courneuve ©  Seine-Saint-Denis

 

Parmi cette diversité, on trouve le blongios nain, de la famille des hérons : cet oiseau menacé réside dans l’espace vert et s’y reproduit, d’ailleurs les aménagements sont souvent modifiés afin que leur reproduction soit « facilitée ». Les pies, quant à elles, abondent, mais pas de risques pour vos bijoux et autres objets brillants : elles ont beau vous dévisager, elles vous laisseront tranquilles. Et puis elles sont trop occupées à repousser les quelques renards roux qui se promènent à l’abri des regards.

Un espace tout terrain

Lézarder au soleil, se dépenser grâce aux quelques infrastructures sportives, se balader le long des chemins, on a le choix. Mais tant qu’à faire, autant en apprendre un peu plus sur son environnement. Les plaques explicatives présentes un peu partout ne sont pas juste là pour faire joli (ce qui serait, entre nous, un échec notable), mais aussi pour nous en apprendre un peu plus sur la diversité de la faune et de la flore locales. Elles mettent d’ailleurs en avant l’importance de leur préservation.

Pour les plus courageux, chaussez vos plus belles baskets, rejoignez les nombreux coureurs déjà présents et parcourez les paysages vallonnés du parc. Attention, certaines pentes sont plutôt raides. Mais nous faisons confiance à nos valeureux lecteurs. Et puis après tout, dans « Courneuve », il y a « cours » ! Mais si vous décidez de vous allonger sous un arbre et de piquer un petit roupillon, promis, on en vous en voudra pas.