Culture

Fondation Dubuffet : un saut dans la 4e dimension

Commune paisible du Val-de-Marne, Périgny-sur-Yerres sert de passage vers l'univers surprenant et déjanté de Jean Dubuffet.

Jean Dubuffet avait la folie des grandeurs. Ce ne sont pas les habitants de Périgny-sur-Yerres, petite commune du fin fond du Val-de-Marne, qui diront le contraire. L’artiste (1901-1985) les a gratifié de deux œuvres monumentales, sortes d' »ovnis artistiques ». Imaginez pour commencer de hauts murs, tout en courbe, peints en blanc et revêtus de tracés noirs sur plus de 1600 m². Tel est l’univers de La closerie Falbala.

 

La Closerie Falbala, Fondation Dubuffet à Périgny / © Fondation Dubuffet / A.D.A.G.P Paris

 

Puis entrez dans les entrailles de l’œuvre pour découvrir la Villa Falbala, chambre mystérieuse recouverte d’une écriture informe. Inutile d’être Champollion pour tenter d’en décrypter le sens. Car pour apprécier, pas la peine de comprendre les moindres symboles de l’esthétisme du maître ! Il suffit de se laisser emporter par la magie de ce lieu hors-norme. On en oublierait même toute la verdure (moins en hiver) qui enveloppe l’endroit.

Attention ! Œuvre déjantée !

Un peu plus loin, dans un bâtiment annexe, les éléments du spectacle Coucou bazar n’en finissent pas de surprendre. Là encore, une multitude de drôles de formes, de « costumes », plongent les visiteurs dans un univers spectaculaire et déjanté. Coucou Bazar fut un « spectacle intermédiaire entre la peinture et le théâtre »  tel que le définissait Jean Dubuffet lui-même. Et il y a de quoi rester en arrêt devant cet ensemble bleu-blanc-rouge ! Comme le dirait Gainsbourg, aux arts, et cætera…

 

La Closerie Falbala, Fondation Dubuffet à Périgny / © Fondation Dubuffet / A.D.A.G.P Paris