Artdevivre

[UNE EXPO UN RESTO] La diva et le maître sushi à Boulogne

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, cap sur l'expo envoûtante consacrée à la cantatrice légendaire Maria Callas puis direction le comptoir du talentueux maître sushi Okada Haruyuki. Ou inversement.

L’EXPO : Maria by Callas 

 

Exposition "Maria by Callas" à la Seine Musicale à Boulogne / © Julie Gourhant
Exposition « Maria by Callas » à la Seine Musicale à Boulogne / © Julie Gourhant

 

Si de plus en plus d’expositions proposent des expériences immersives, « Maria by Callas » à la Seine Musicale excelle en la matière. La femme, et la cantatrice, s’y dévoile en chansons, photos, films d’archives et confessions, avec du fard mais sans filtre, comme si elle nous laissait lire son journal intime. Equipé d’un casque, le visiteur déambule à travers 800 m² guidé par l’artiste elle-même. Que vous soyez fan ou pas de la Callas, vous vous laissez happer par sa voix enveloppante pendant 1h30 tout en savourant son sens de l’auto-dérision sur son parcours. 

Quatre ans d’enquête 

Une installation bluffante que l’on doit à Tom Volf, jeune réalisateur et photographe qui a passé quatre ans à voyager à travers le monde à la rencontre des proches de la diva, accumulant plus de soixante heures d’interview. “Rien ne me prédestinait à cette rencontre. Il y a quatre ans je savais à peine qui était Maria Callas et aujourd’hui je lui dédie trois livres, une exposition et un film. Tout a démarré par un simple coup de coeur musical, qui s’est transformé en soif de découverte d’un univers, en un besoin de retracer ce destin hors du commun. Je voulais rendre hommage à Maria, la femme, et à la Callas, l’artiste, qui ont cohabité tout au long de sa vie”, confie-t-il. Dans la partie de l’exposition intitulée “Métamorphose”, on observe bien les deux facettes du personnage : derrière la diva puissante se cache une femme passionnément amoureuse et fragile. Et qui a su populariser l’opéra bien au-delà de ses cercles traditionnels. “Maria Callas a révolutionné son art, mais en restant populaire elle a montré que l’opéra était un monde accessible à tous”, insiste Tom Volf. Pour poursuivre cette immersion lyrique, rendez-vous maintenant dans les salles MK2 à partir du 13 décembre pour la sortie du film Maria by Callas présenté à Cannes cette année.

Infos pratiques : « Maria by Callas » à la Seine Musicale jusqu’au 17 décembre, Ile Seguin, Boulogne-Billancourt (92). Fermé le lundi. Tarifs : de 9€ à 14,5€ (gratuit pour les moins de 12 ans). Plus d’infos sur laseinemusicale.com

 

LE RESTO : Le Sanki

 

Au comptoir du Sanki à Boulogne / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Au comptoir du Sanki à Boulogne / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

 

Ceux qui sont déjà allés au Japon ne seront pas dépaysés. Les autres si. Passé le seuil du Sanki et de sa modeste devanture, vous voici dans une petite salle à l’ambiance tokyoïte. Quelques tables, un menu écrit en alphabets harabana et latin ainsi qu’un comptoir avec des tabourets en bois collés-serrés derrière lequel officie le chef Okada Haruyuki. Si l’on retrouve les classiques makis et sushis, leur saveur a un petit quelque chose en plus qui les distingue du traditionnel menu B12 du japonais du coin. Et lorsqu’en prime on déguste le bar cuit au gros sel, on a la certitude que l’on est passé dans une autre dimension de la gastronomie nippone. A tester également les tempuras (beignets), notamment ceux au thon mariné au gingembre, tout comme les brochettes de boulettes de poulet haché aux oignons et au gingembre. En plus de la carte, deux ardoises listent les spécialités du chef  : une pour les entrées et une autre pour les plats. Un voyage culinaire que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

Infos pratiques : Le Sanki, 38 Avenue Edouard Vaillant, Boulogne-Billancourt (92). Menu déjeuner à partir de 17€, sushis à la pièce partir de 3,20 €, plats jusqu’à 24€. Ouvert tous les jours sauf dimanche midi et lundi. Tél. : 01 46 08 38 38. Web : restaurant.sanki.free.fr

 

Cette adresse vous est conseillée par les foodistas de Plus On Est de Food Plus On Rit !, le seul et unique blog qui teste les bonnes tables outre-périphérique.

 

A lire : Le tourisme de proximité fait florès dans le Grand Paris