Culture

Quatre cirques de Noël où les parents ne trouvent pas le temps long

Les tigres neurasthéniques et les lanceurs de couteaux vous dépriment ? Qu'à cela ne tienne. Voici une sélection qui va changer l'image que vous avez de la piste aux étoiles.

J’accrocherai sur mon front un as de coeur (Antony, Hauts-de-Seine)

Rarement vos yeux n’auront l’occasion d’autant s’écarquiller qu’ici. J’accrocherai sur mon front un as de coeur est un spectacle total, où les prouesses des artistes circassiens et de leurs équidés sont sublimées par une mise en scène pleine de grâce. Sur fond de tango interprété par le groupe Louise Jallu & Tango Carbón, les numéros s’enchaînent et vous surprennent chaque fois un peu plus. Il est possible qu’à certains moments vous trembliez pour les artistes en les regardant passer sous leur monture ou la chevaucher à la manière d’un surfeur. D’autant que vous assisterez à ces prouesses au plus près de la piste de ce chapiteau intimiste qu’est l’Espace cirque d’Antony. Tout simplement inoubliable. 

Infos pratiques : « J’accrocherai sur mon front un as de coeur »,  Espace cirque d’Antony, rue Georges Suant, Antony (92). Les vendredis, samedis et dimanches jusqu’au 23/12. Tarifs : 10€ à 20€. Plus d’infos sur theatrefirmingemier-lapiscine.fr

 

Carnival (Paris, 20e)

Porte des Lilas, au-dessus du périph’, le Cirque Electrique semble avoir atterri là par erreur. Et pourtant, il y campe fermement depuis sept ans, après un parcours itinérant démarré en 1995. Devenu un lieu phare pour les amoureux de voltiges déjantées, de cabarets rock’n roll et de musique électro-punk haut perchée, le lieu affirme son caractère expérimental. Si Carnival, sa production de fin d’année, s’adresse aux plus petits, elle enchante les parents tout autant. Bien plus déluré qu’un conte de fée, ce conte de cirque présente le triste sort de Ledru, un ogre rachitique qui a trop pitié des enfants pour les manger et ne se nourrit que de légumes, de littérature et d’envolées circassiennes. Son histoire se déploie au fil de chansons interprétées en Live. Le spectacle se ponctue par une Free Kids Party avec crêpes, bar à sirops et ballons multicolores pour faire durer le plaisir une heure de plus. 


Infos pratiques : “Carnival”, Cirque Electrique, place du Maquis du Vercors, Paris 20e. Jusqu’au 23 décembre, les mercredis, samedis et dimanches à 15h. Tarifs : 16€ (plein tarif), 11€ (tarif réduit).  Plus d’infos sur cirque-electrique.fr

Carnival au Cirque électrique / © Hervé PHOTOGRAFF
Carnival au Cirque électrique / © Hervé PHOTOGRAFF

 

Un garçon à New York (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

En cette fin d’année, la fameuse Académie Fratellini présente “Un garçon à New York”. Avec ce spectacle bourré d’énergie, la compagnie C/T Stuart Seide nous plonge dans le fracas de New York pour y suivre le rêve éveillé d’un jeune homme timide, dont l’air hagard et le pyjama ringard rappelle Mister Bean. Sur une playlist très 70’s qui fait vibrer les gradins (Lou Reed, Patti Smith, Village People…), le héros parcourt Big Apple passant d’un club de jazz branché à un coin de rue coupe-gorge. Le mouvement perpétuel des acrobates traduit bien l’effervescence de la ville qui ne dort jamais. Originaire de Brooklyn, le metteur en scène Stuart Seide a monté ce spectacle avec les apprentis de l’Académie Fratellini. De quoi susciter des vocations chez les plus jeunes.


Infos pratiques : “Un garçon à New York”, Académie Fratellini, 1-9 rue des cheminots, Saint-Denis (93). Jusqu’au 23 décembre. Tarifs : de 5€ à 18€. Plus d’infos sur academie-fratellini.com

Un garçon à New York à l'Académie Fratellini / © Julie Carretier-Cohen
Un garçon à New York à l’Académie Fratellini / © Julie Carretier-Cohen

 

Le Prince et le Cygne (Chantilly, Oise)

Le lac des cygnes de Tchaïkovski est un des classiques de Noël. Jusqu’au 7 janvier, il est revisité en version équestre avec Le Prince et le Cygne dans le cadre majestueux des grandes écuries du château de Chantilly. Sur la piste une heure durant, chevaux, ânes et poneys évoluent dans différents tableaux mêlant haute-école, équitation savante, figures de ballerine et voltige cosaque accompagnés d’une danseuse et d’un acrobate. Une allégorie de la beauté.   

Infos pratiques : Le Prince et le Cygne, Grandes Ecuries du château de Chantilly, 7 rue Connétable, Chantilly (60). Jusqu’au 7 janvier. Tarifs : 21€ (plein tarif), 17€ (de 3 à 17 ans). Plus d’infos sur domainedechantilly.com

Le Prince et le Cygne au Domaine de Chantilly / © Jeremy Bukgilo
Le Prince et le Cygne au Domaine de Chantilly / © Jeremy Bukgilo

 

A lire : UNE EXPO / UN RESTO : La maison de peintre et le chalet gastro à Yerres