Artdevivre

Cosmoball, pétanque électro, carnaval… Bougez-vous sans vous prendre au sérieux ce week-end en banlieue

Les corps sont en mouvement ce week-end dans le Grand Paris. Idéal pour sécréter des endorphines, les fameuses « hormones du bonheur ». On vous en dit plus avec Que faire à Paris ?

Idée #1 : Prêts pour le Cosmoball ? (Abbaye de Maubuisson, 95)

Marre du foot classique? Alors, rendez-vous à l’abbaye de Maubuisson. L’édifice cistercien, transformé en centre d’art contemporain, abrite une installation du plasticien Melik Ohanian, le Cosmoball, soit un terrain circulaire pour trois équipes de quatre joueurs. Samedi et dimanche, entre cousins ou entre potes, venez vous essayer à cette version un peu «space» du ballon rond. Une malette vous sera remise, avec le matériel nécessaire et… les règles du jeu!

Infos pratiques: «Cosmoball», tous les jours sauf le mardi, de 10h à 17h30 jusqu’en septembre à l’abbaye de Maubuisson, avenue Richard de Tour, Saint-Ouen-l’Aumône (95). Tarif : 25€ pour un groupe de 12. Réservation obligatoire: 01 34 64 36 10. Plus d’infos sur: www.familiscope.fr. Accès : RER C gare de Saint-Ouen-l’Aumône puis 1,2 km de marche (environ 15 mn).

Cosmobol

 

Idée #2 : A la souplesse du poignet (Limay, 78)

Préparez vos articulations ! Dimanche, «Tu tires ou tu scratches», concours de pétanque festif né à Arles puis transféré à Marseille, confirme son implantation à Limay pour une deuxième édition. Il associe toujours, par tirage au sort, un bouliste de club et un amateur. Et ils ne seront pas les seuls à jouer du poignet: des DJ se succèderont tout l’après-midi pour enchaîner des sets groovy ou disco, tandis que des graffeurs de la vallée relookeront deux murs à la bombe. L’association vise à faire tomber les clichés sur les générations : non la pétanque n’est pas l’affaire des plus de 50 ans, pas plus que l’électro et le graff ne sont le monopole des 20-30 ans ! Ceux qui ne se sentent pas de tirer ou de pointer pourront tester leur adresse à d’autres jeux, comme le Mölkky. Et pour les réfractaires au moindre effort, reste toujours le pique-nique africain.

Infos pratiques : «Tu tires ou tu scratches?», le dimanche 29 mai, à partir de 14h au Boulodrome de Limay (78), rue de la chasse. Inscriptions sur place à partir de 12h. Plus d’infos sur ttots.fr. Accès : Transilien Ligne J gare de Limay puis 1 km de marche (environ 15 mn).

 

Idée #3 : Sportifs du samedi et du dimanche (92)

On ne peut pas dire que vous ayez une condition physique en béton ni que vous soyez versé dans un sport en particulier ? Est-ce une raison pour ne rien faire ? «Parcs-courons» vous incite à répondre par la négative. Jogging à votre rythme, abdominaux, étirements, conseils diététiques… Le samedi et le dimanche matin, neuf parcs des Hauts-de-Seine vous proposent des séances de sport gratuites encadrées par un éducateur diplômé. Ici, pas d’adrénaline de la compétition, mais le plaisir de se détendre, souvent entre amis. On a d’ailleurs testé pour vous.

Infos pratiques : «Parc-courons», le samedi et le dimanche, de 10h à 12h, jusqu’au 12 juin, dans 9 parcs de Hauts-de-Seine (92). Gratuit. Notre préféré, le parc de Sceaux accessible en RER B, gare Parc de Sceaux. Plus d’infos sur www.hauts-de-seine.fr

PARCOURONS

 

Idée #4 : Randonneurs sans frontières (Paris, 75)

La frontière entre Paris et la banlieue n’a pas toujours été celle que l’on connaît. Le Comité départemental de la randonnée de Paris propose ce dimanche un voyage dans le temps sur les traces de l’ancienne frontière, celle d’avant 1860 et l’annexion de plusieurs communes comme Belleville, Grenelle et La Villette. Un parcours de 50 km faisant le tour de ce petit Paris a été balisé sur lequel seront proposées des balades tout au long de la journée. Mais que ceux qui préfèrent marcher seuls se rassurent. Un guide indiquant le tracé précis sera mis à disposition à plusieurs points du parcours pour la modique somme de deux euros.

Infos pratiques : « ParispasApas : 50 km à la ronde », rando le long de l’ancienne frontière de Paris dimanche 29 mai. Plus d’infos sur quefaire.paris.fr

image

 

Idée #5 : Romainville-de-Janeiro (Romainville, 93)

Rio a son carnaval, le 9-3 sa Grande parade métèque. Samedi, un cortège de chars reliera le parc Lucie Aubrac aux Lilas au parc de la Sapinière à Romainville, soit 2,5 km de marche pour célébrer les « bienfaits de l’immigration ». Une parade festive qui se clôturera par de la musique Live entre 21h et minuit avec les concerts de Simon Winsé et les Frères Smith. Avant cela, vous aurez pu déambuler dans le village métèque où s’enchaîneront à partir de 18h spectacles, orchestres et conférences et où vous pourrez même grignoter un morceau.

Infos pratiques :  « La Grande parade métèque », samedi 28 mai entre 15h et minuit aux Lilas et à Romainville (93). Départ de la parade à 15h depuis le parc Lucie Aubrac, 50 rue Romain-Rolland aux Lilas. Accès : métro ligne 11 station station Mairie des Lilas. Village métèque à partir de 18h jusqu’à minuit au parc de la Sapinière, avenue du colonel Fabien à Romainville. Accès : métro ligne 11 station Mairie des Lilas, puis bus 129 arrêt mairie de Romainville. Plus d’infos sur www.lagrandeparademeteque.org

 

Idée #6 : Sortez du troupeau et suivez le troupeau de la Ferme du Bonheur (Nanterre, 92)

Jusqu’au 12 juin, vous avez rendez-vous les samedis et dimanches (et aussi les mercredis), une heure et quart avant le coucher du soleil, à La Ferme du Bonheur à Nanterre (92). Vous y verrez « L’homme qui plantait des arbres », un spectacle inspiré du livre écologico-humaniste de Giono qui vous sera interprété tout en marchant avec un troupeau de moutons. Et ce à deux pas des tours de La Défense. Un moment inattendu et drôlement poétique.

Infos pratiques : « L’homme qui plantait des arbres », les samedis, dimanches et mercredis une heure et quart avant le coucher du soleil jusqu’au 12 juin à la Ferme du bonheur, 220 avenue de la République Nanterre (92). Tarifs : 12 et 15 euros. Réservation : 01 47 24 51 24. Plus d’infos sur lafermedubonheur.over-blog.net. Accès : RER A gare de Nanterre Université puis 700 mètres de marche à travers le campus de Nanterre (environ 10 mn)

13256448_1060395320702818_7428560939427397211_n

13265908_1060395337369483_299304502212738087_n

 

Idée #7 : Street life (Paris – Saint-Ouen, 18e – 93)

Ce samedi est propice aux déambulations dans le Nord parisien. Outre la Grande parade métèque entre Les Lilas et le parc de Romainville (voir plus haut), les amateurs de cortèges haut en couleurs pourront se joindre également à « Rêvons rue » entre la rue Belliard dans le 18e et Mains d’œuvres à Saint-Ouen (93). Un défilé animé à la fois par des artistes et des habitants mêlant danse, théâtre et musique. Tout comme la Grande parade métèque, cette marche festive s’achèvera par une grande fête avec concert, Dj set et bonne bouffe.

Infos pratiques : « Rêvons rue », samedi 28 mai de 17h à minuit dans le 18e et à Saint-Ouen. Départ de la parade à 17h au niveau du 163 rue Belliard dans le 18e. Accès : métro ligne 13 station Porte de Saint-Ouen. Grande fête chez Mains d’œuvres de 19h30 à minuit rue Myrtille Beer à Saint-Ouen (93). Entrée libre. Accès : métro ligne 13 station Garibaldi. Plus d’infos sur quefaire.paris.fr

 

Et aussi :

Idée #8 : C’est un jardin extraordinaire (Yvelines, 78)

A partir de samedi et durant trois week-ends, les jardins des Yvelines vous ouvrent leurs portails. Visites guidées, balades contées, partage d’astuces pour aménager son bout de terrain ou son balcon, coulisses d’entretien de grands domaines historiques, une centaine d’événements sont au programme de cette nouvelle édition de Paroles de jardiniers qui prendra place une fois encore dans des lieux hétéroclites, du pavillon de banlieue au château de roi. Thème retenu cette année « Les jardins de voyageurs ». A ne pas rater donc le jardin de Yili, de Madame Shi à Saint-Rémy-L’Honoré, premier jardin traditionnel chinois créé en France, ainsi que le jardin Emeraude, conçu par un horticulteur à l’arrière de sa maison et dédié au bambou.  

Infos pratiques : « Paroles de jardiniers », du samedi 28 mai au dimanche 12 juin dans les Yvelines. Animations gratuites ou au tarif maximum de 5 euros. Plus d’infos sur www.paroles-de-jardiniers.fr

Jardin Emeraude à Saint-Rémy-les-Chevreuse / DR

 

Idée #9 : Les princesses de la terre (La Défense, 92)

Elles ne règnent pas encore sur le tennis féminin, mais ce n’est qu’une question de temps. Alors que Roland-Garros bat son plein porte d’Auteuil, La Défense vous invite à venir encourager les championnes de demain. A l’occasion des Longines Future Tennis Aces, 16 prodiges de moins de 13 ans venant de 16 pays différents (France, Australie, Chine, Mexique…) se renvoient la balle sur un court en terre battue aménagé sur le parvis. La finale aura lieu samedi matin. La marraine de cette édition n’est autre que l’Espagnole Arantxa Sanchez qui avait été en 1989 la plus jeune joueuse, à 17 ans 1/2, à remporter le tournoi parisien.

Infos pratiques : « Longines Future Tennis Aces », finale samedi 28 mai, à 9h30, sur le parvis de  La Défense (92). Gratuit. Plus d’infos sur defense-92.fr. Accès : métro ligne 1 station Esplanade de la Défense

 

Si vous n’avez pas trouvé l’idée qui vous sied, c’est qu’elle est sur Que faire à Paris ?

Que faire à Paris