Culture

J’ai pris une claque en assistant à un Cabaret décadent

Le Cabaret décadent du Cirque électrique © Paolo SC Campanella
Le Cabaret décadent du Cirque électrique © Paolo SC Campanella

Interdit au moins de 17 ans, le Cabaret décadent du Cirque électrique à Paris est un spectacle qui fait se rencontrer sur scène David Lynch et la famille Adams. Journaliste pour Enlarge your Paris, Mona Prudhomme a voulu se rendre compte.

 

Jeudi 1er mars. Le climat est encore sibérien et je m’apprête à encaisser un choc thermique d’une rare intensité. Là, sur la place du maquis du vercors (XXe arr.), je vais vivre une soirée des plus hot sous le chapiteau du Cirque Electrique, lieu culte pour les amoureux de spectacles déjantés et d’ambiance rock’n roll. Situé juste au-dessus du périph’, le cirque semble avoir atterri là par erreur. D’ailleurs, bien qu’il s’agisse de ma deuxième expérience, j’ai encore du mal à réaliser qu’un tel endroit puisse exister.

Une fois dans la place, je contemple le ballet des comédiens pailletés et sur roulettes qui tournoient pour servir la trentaine de tables en bordure de piste, où groupes d’amis excités et couples en goguette se régalent avant le grand show. Je dévore une généreuse planche de fromages (12€) accompagnée d’un bon vin naturel (4€) tandis que ma voisine se délecte d’un poulet citron-gingembre avec purée de potimarron (15€).

Strip-tease queer et pique-nique de fakirs

21h, le service s’arrête et trois des serveurs et commis de cuisine grimpent sur une estrade suspendue depuis laquelle ils joueront une musique délicieusement psychédélique durant tout le spectacle. C’est alors que l’animateur de la soirée, vêtu d’un corset, short de boxe et peau de bête, fait son entrée.  

Le ton est donné. Ce soir, les douze protagonistes de ce nouvel opus du « Cabaret décadent » célèbrent les vertus de l’amour sous toutes ses coutures. Du strip-tease queer au pique-nique entre fakirs, une dizaine de tableaux aussi osés que poétiques s’enchaînent. Waouh !

Infos pratiques : Le Cirque électrique, place du maquis du Vercors, Paris XXe. Le Cabaret décadent se tient tous les mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 21h, jusqu’au 31 mars inclus. Tarifs : 20€ (plein tarif), 15€ (tarif réduit). N’oubliez pas de réserver votre table en bord de piste si vous souhaitez manger avant le spectacle : 09 54 54 47 24 ou sur reservation@cirque-electrique.com. Plus d’infos sur cirque-electrique.fr

Le Cabaret décadent du Cirque électrique © Paolo SC Campanella
Le Cabaret décadent du Cirque électrique © Paolo SC Campanella